L’homme d’Etat et dirigeant de Banque, Mamadou Igor Diarra, vient de déclarer sa candidature à l’élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le 29 juillet prochain. La déclaration est faite à travers un texte qu’il a dressé à la Nation Malienne via les médias.

Une nouvelle candidature pour la course à l’élection présidentielle et pas la moindre. Il s’agit de l’ancien ministre des finances, Mamadou Igor Diarra. Les prémices d’une telle annonce étaient perceptibles il y a quelques mois.  En charge de diriger la BOA du Sénégal, le Banquier s’essaie d’abord à l’écriture avec une plume à la forme d’un pamphlet qui élucide point par point les maux qui minent tous les segments du Mali. C’était d’ailleurs l’une des raisons de son départ du gouvernement   car il se refusait l’application de certaines instructions émanant du haut sommet. Elles n’étaient  pas de bonne nouvelle car affaissaient l’économie malienne. L’homme de Markala va plus loin tout en étalant sa vie de famille côté Père et Mère. Une histoire très intéressante qui peut servir d’exemple pour la jeune génération.

Le livre ‘’C’est Possible au Mali’’ gagne l’objectif recherché. Tout le monde veut le lire. Dans les librairies, le livre devient un sésame. Pas de stock. Tout a été acheté comme de petits pains.

La seconde étape  de l’Homme de Banque  a été sa démission à  la tête de la BOA Sénégal. Il abandonne tous les avantages que ce poste hautement distinctif lui accordait et rentre au Mali. Alors débute un nouvelle aventure. Avec les membres du club d’Amis  créé à son nom et le mouvement Wélé Wélé de l’ancien Président du CNJ, Mohamed Salia Touré, il prend la direction de l’intérieur du pays tout en se rendant dans un premier temps sur la terre de ses ancêtres, Markala. Le retour au bercail de l’enfant prodige fut triomphal. Un grand évènement qui a enregistré la présence de milliers de ressortissants de la contrée. Béni par ses parents du village, il prend la direction d’autres recoins du Mali profond afin d’aller échanger avec les Maliens, recueillir leurs préoccupations et ensuite leur faire part de ce qu’il envisage faire pour le Mali si par la grâce de Dieu et l’accompagnement de ses compatriotes il arrivait à occuper un poste de responsabilité plus élevé.

C’est suite à tout cela et après l’annonce de soutien de plusieurs regroupements qui ont sollicité sa candidature que Mamadou Igor Diarra s’est enfin décidé. Il sera de la course pour les présidentielles  à venir. Son ambition, c’est de relever l’économie malienne qui subit le plein fouet de la corruption au Mali. Les autres secteurs sont aussi pris en compte et enfin l’homme déclare que s’il est élu président de la République, son premier critère de choix des hommes reposera sur la compétence. En un mot, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Mamadou Igor Diarra connait l’administration malienne. Pour preuve, il a servi avec brio des postes ministériels sous ATT et IBK. Il s’agit respectivement des Ministères de l’Energie et de l’Eau ; des Mines ; de l’Economie et des Finances.

Kèlètigui Danioko

Source: Le Pays

Maliwebmaliweb netPolitique
L’homme d’Etat et dirigeant de Banque, Mamadou Igor Diarra, vient de déclarer sa candidature à l’élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le 29 juillet prochain. La déclaration est faite à travers un texte qu’il a dressé à la Nation Malienne via les médias. Une nouvelle candidature pour la...