A l’issue du congrès du 26 décembre 2020, une décision d’exclusion de 53 membres du parti avait été prise. Réunis en collectif, ces derniers ont, récemment, porté plainte contre leur président, Mamadou Oumar Sidibé, pour, non seulement, contester leur radiation ; mais aussi, pour organiser un nouveau congrès. Qui risquerait de couter son poste au président du parti.
Le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-Fasoko) est au bord de l’implosion. A moins, d’un miracle.

Mohamed El Heïba

Source : Canard Déchaine

MaliwebPolitique
  A l’issue du congrès du 26 décembre 2020, une décision d’exclusion de 53 membres du parti avait été prise. Réunis en collectif, ces derniers ont, récemment, porté plainte contre leur président, Mamadou Oumar Sidibé, pour, non seulement, contester leur radiation ; mais aussi, pour organiser un nouveau congrès. Qui...