Le mouvement du 05 juin (M5-RFP) a appelé à un rassemblement ce mardi 11 août à la place de l’indépendance de Bamako. Ce rassemblement auquel participe l’imam Dicko suscite l’inquiétude et le désarroi chez plus d’un à Bamako.

 

Les scènes de violences meurtrières de la manifestation du 10 juillet dernier sont encore présentes dans les esprits. En cette matinée du mardi, la ville s’est réveillée sous une atmosphère rendue morose par la pluie matinale. Plusieurs activités semblent déjà paralysées dans la ville. Commerces et banques sont fermés.

Les forces de l’ordre ont été déployées pour sécuriser la ville notamment au niveau de certaines institutions de la République et principales artères de la ville. Sur le tronçon du quartier de Djicoroni menant à Sebenikoro dans la Commune IV et au niveau de la cité administrative, un dispositif sécuritaire est installé.

En ville, plusieurs commerces n’ont pas ouvert et d’autres ont fermé tôt avant l’heure du rassemblement. Beaucoup de travailleurs ont préféré rester à la maison par crainte d’être une cible de manifestants incontrôlés. « C’est normal que les gens aient peur. Parce qu’on ne sait jamais comment ça se termine. On n’a pas oublié la fois dernière », déclare un habitant de Bamako.

Certains ont décidé de vaquer à leurs occupations ce matin avant l’heure de la manifestation. C’est le cas de ce cadre d’une structure étatique. « Je suis venu me présenter au bureau avant l’heure indiquée. Après, je rentre à la maison», confie-t-il.

Au même moment, les préparatifs battent leur plein au niveau du monument de l’indépendance. La mise en place se déroule malgré la pluie. Des hommes accrochent les banderoles aux alentours du monument de l’indépendance. D’autres s’occupent de la tribune. Quelques jeunes commencent à arriver au pied du monument et prennent place. Aussi, sur l’esplanade des jeunes sont visiblement dans l’agitation.

A côté d’eux, des agents de la protection civile s’installent. Les forces de sécurité ont également pris place. De l’autre côté, la voie qui mène au palais présidentiel de Koulouba, vers le jardin du cinquantenaire est surveillée par les forces de l’ordre. Un important dispositif sécuritaire est déployé un peu partout à travers la ville. Des hommes en uniforme assurent la garde comme pour dissuader d’éventuels manifestants surexcités.

En attendant l’après midi, heure du rassemblement, l’inquiétude s’accentue de plus en plus face à cette manifestation annoncée grandiose par les organisateurs.

T. CAMARA

Source : L’ESSOR

MaliwebPolitiqueSociété
Le mouvement du 05 juin (M5-RFP) a appelé à un rassemblement ce mardi 11 août à la place de l’indépendance de Bamako. Ce rassemblement auquel participe l’imam Dicko suscite l’inquiétude et le désarroi chez plus d’un à Bamako.   Les scènes de violences meurtrières de la manifestation du 10 juillet dernier...