Les responsables de l’Association des Ressortissants pour le Développement du Cercle de Tombouctou (ARDCT) étaient face à la presse, le 27 septembre 2022, à la Maison des jeunes de Bamako pour informer l’opinion publique qu’ils célébreront la fête du Maouloud prévue du 09 au 15 octobre 2022 dans la cité des 333 Saints. Selon les conférenciers, plusieurs activités sont au programme comme un Colloque National sur la « Paix, Sécurité et Développement », une conférence, plusieurs panels. En outre, l’ARDCT initie, en marge des festivités du Maouloud 2022 à Tombouctou, le Projet de revalorisation des mœurs à Tombouctou. Au cours de ce point de presse, l’ancien ministre Maouloud Ben Kattra, membre de l’ARDCT, a fait savoir que « de nos jours, le vivre ensemble est désormais menacé à Tombouctou ». Toute chose qui pousse l’ARDCT à agir.

Le point de presse était animé par l’ancien ministre, Maouloud Ben Kattra, président de la commission d’organisation du Maouloud 2022, en présence du secrétaire Exécutif de l’ARDCT, Mahmoud M. ARBY ; des autres membres de l’ARDCT comme Sarmoye Hamadoun, Mme Maïga Aziza Mint Mohamed Kattra  et d’autres personnalités. Selon le conférencier, Maouloud Ben Kattra, la contribution à la célébration de la fête du Maouloud dans la cité des 333 Saints est devenue une activité phare à laquelle l’ARDCT a donné désormais un cachet particulier. «Tombouctou, la ville du savoir avec ses manuscrits ses bibliothèques, chercheurs, doit être la destination de tous les Maliens pour la célébration du Maouloud. Cette année, la célébration du Maouloud à Tombouctou est placée sous la haute présidence de Dr. Mahamadou KONE, Ministre des Affaires Religieuses et du Culte.

Elle verra aussi la participation d’une dizaine de Ministres du Gouvernement de la transition. Par ailleurs, de nos jours, le vivre ensemble est désormais menacé à Tombouctou. En effet, il nous a été donné de constater que dans cette ville très métissée par excellence, il y a des marches exclusives organisées par des communautés, l’autorité des Chefs religieux et traditionnels est de plus en plus contestée et celle de l’Etat ne se porte pas mieux », a déclaré Maouloud Ben Kattra.

Face à cette situation, l’ARDCT a décidé de ne pas rester inactive. Elle organise, le 13 octobre 2022 dans la ville des 333 Saints, un Colloque National avec comme thème central « Paix Sécurité et Développement », sous la présidence de Ahmed Mohamed Ag HAMANI, Ancien Premier ministre.

A l’issue du colloque, indique le conférencier, un appel intitulé « l’Appel de Tombouctou pour la Paix, la Réconciliation et le Vivre Ensemble au Mali » sera publié et remis aux autorités. « Il y’aura une conférence inaugurale : Paix, Sécurité et Développement par Ahmed Mohamed AG HAMANI, Ancien Premier ministre, Président de la Coalition Citoyenne de la Société Civile pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale (CCSC/PURN) ; Un panel sur le Rôle de l’Etat et des autorités traditionnelles dans la recherche de la Paix au Mali, Par l’Ambassadeur Ilalkamar AG OUMAR, Ancien Directeur du Protocole de la République ; Un panel sur le rôle de la communauté internationale dans la recherche de la Paix au Mali par Moussa Abba DIALLO, Président de l’ONG AMSODE », a précisé le président de la commission d’organisation.

Aussi, face à la dégradation des mœurs dans la ville et la prolifération des mauvais comportements par les enfants et les jeunes, l’ARDCT, dit-il, initie, en marge des festivités du Maouloud 2022 à Tombouctou, le Projet de revalorisation des mœurs à Tombouctou, avec comme marraine Mme SIDIBE Dédeou OUSMANE, Ministre de l’Education Nationale. « Par ce projet, l’ARDCT vise à réinstaurer et maintenir un environnement favorable aux respects des mœurs et coutumes de Tombouctou ainsi que les valeurs religieuses islamiques avec l’implication de l’ensemble  des forces vives du cercle de Tombouctou. Les assemblées communautaires qui seront organisées dans l’ensemble des quartiers de Tombouctou permettront d’aboutir à un code moral pour les enfants et les jeunes à travers la déclaration des résolutions et du contenu de la (Charte des Mœurs de Tombouctou) », a conclu le conférencier Maouloud Ben Kattra.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain