Malgré l’annonce du retrait des députés du parti Sadi à l’Assemblée nationale, Baferemé Sangaré, élu à Kolondiéba était présent à la plénière de ce vendredi 4 janvier 2019. 

Le parti Sadi rejette la prorogation du mandat des députés approuvé par une loi adoptée le 22 novembre 2018. Au cours de sa présentation de vœux de nouvel an à la presse, le 1er janvier 2019, le président du parti, Dr Oumar Mariko, a annoncé le retrait de ses cinq députés à l’Assemblée nationale jusqu’au prochain congrès prévu au mois de février où une décision finale sera prise. Mais deux jours seulement après cette annonce très appréciée par les internautes, l’un des députés du parti Sadi s’est présenté le 4 janvier à l’Assemblée nationale à la plénière avortée des questions orales adressées au ministre de la Défense et celui de la sécurité. Il s’agit de Baferemé Sangaré, élu sur la même liste que Mariko à Kolondjéba. Interrogé par aumali.net, Sangaré affirme de n’avoir pas été informé de la décision prise par Oumar Mariko. « J’ai vu des vidéos et des textes sur les réseaux, mais jusqu’ici personne ne m’a informé », a-t-il déploré avant d’ajouter qu’il ne souhaite pas échanger sur le sujet avec un journaliste.

Joint par téléphone, Oumar Mariko n’a pas voulu commenter la présence de son colistier à l’Assemblée.

Après la prorogation du mandat des députés en 2012, le comité central du parti Sadi a demandé les trois députés à démissionner de l’Assemblée. Mais seul Oumar Mariko a suivi les consignes. Le même scénario va-t-il se produire cette année ? Attendons voir.

Maliki Diallo

Aumali.net

MaliwebPolitiqueVideo
Malgré l’annonce du retrait des députés du parti Sadi à l’Assemblée nationale, Baferemé Sangaré, élu à Kolondiéba était présent à la plénière de ce vendredi 4 janvier 2019.  https://www.youtube.com/watch?v=2scTWKfqUX4 Le parti Sadi rejette la prorogation du mandat des députés approuvé par une loi adoptée le 22 novembre 2018. Au cours de...