Quelques heures après la fin du sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEDEAO sur la situation au Mali, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta signe un décret de nomination des membres d’un gouvernement restreint composé de six portefeuilles. Ceux-ci devraient faire face à la situation en attendant la formation d’un gouvernement d’union nationale.

 

A la lecteur du décret, il ressort clairement que le Président a anticipé la formation du gouvernement dit d’union nationale en se taillant la part du lion à savoir les ministères de : la défense, la justice, l’administration territoriale, les affaires étrangères, la sécurité et de la protection civile et enfin celui des finances. Comme pour dire qu’il restera maître du jeu.

Le mini gouvernement est ainsi composé :
1- Ministre de la défense et des anciens combattants Ibrahim Dahirou Dembélé
2- Ministre de la justice garde des sceaux Me Kassoum Tapo
3- Ministre de l’administration territoriale Boubacar Alpha Bah
4- Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale Tiébilé Dramé
5- Ministre de la sécurité et de la protection civile Bemba Moussa Keïta
6- Ministre des finances Abdoulaye Daffé

Source: Mali24

MaliwebPolitique
Quelques heures après la fin du sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEDEAO sur la situation au Mali, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta signe un décret de nomination des membres d’un gouvernement restreint composé de six portefeuilles. Ceux-ci devraient faire face à la situation en...