Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop affirme que cette tentative de coup d’État dans la nuit du 11 au 12 mai dernier, n’a rien de surprenant. « Les Maliens ont décidé de gérer leur pays conformément à leur vision et certains ne veulent pas l’accepter », dit-il.

Le ministre Diop déplore que depuis quelques mois, il y a des tentatives de déstabilisation de l’État malien sous diverses formes.  « Je crois que certains partenaires n’ont pas encore réalisé que les choses ont changé », dit-il. Toutefois, le patron de la diplomatie malienne reste persuadé qu’il y a plusieurs tentatives pour changer le régime soit sur le plan institutionnel, soit par d’autres manœuvres malheureusement par les pays ou des entités qui eux-mêmes prétendent défendre la démocratie.

« Nous attendons les résultats des enquêtes avec calme, mais nous ne sommes pas du tout surpris de cela. Pour nous, le plus important c’est le soutien du peuple malien », a-t-il indiqué. A l’entendre, malgré les sanctions, les Maliens restent unis, calmes et partagent aujourd’hui la vision des autorités qui est celle de l’autonomie de notre pays et celle de la souveraineté de notre pays et celle de notre capacité à pouvoir défendre notre intégrité territoriale.

 

Ibrahima Ndiaye

Mali Tribune

MaliwebPolitiquePolitique malienne
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop affirme que cette tentative de coup d’État dans la nuit du 11 au 12 mai dernier, n’a rien de surprenant. « Les Maliens ont décidé de gérer leur pays conformément à leur vision et certains ne veulent pas...