Dans un entretien publié par un confrère, le 2è vice-Président du Mouvement Benkan, Modibo Kéita, retrace le parcours du Mouvement et les perspectives, les ambitions des animateurs de Benkan pour le Mali.

 Pour Modibo Kéita, « Benkan, le Pacte Citoyen n’est pas un parti politique, mais une association politique, née pour répondre au déficit de gouvernance en premier ». Il poursuit, « le pays va très mal et les générations futures n’ont aucune perspective, il faut rapidement arrêter cette spirale. Nous estimons que nous avons de réelles solutions concrètes à apporter au pays. Notre profil de managers confirmés à travers nos activités que nous menons depuis une trentaine d’années indiquent cela ».

Tous les jours, les mauvaises nouvelles pleuvent. Une situation qui ne laisse aucun Malien indifférent. Le pays est étiqueté et mis en doute. De l’avis de Modibo Kéita, la culpabilité est partagée, car, à ce niveau, il n’est pas admis qu’un seul Malien ne se sente pas concerné. « Pendant 30 ans, j’ai observé et parfois même subi les mauvaises décisions politiques. Avec le Président Seydou Mamadou Coulibaly, nous avons souvent évoqué la situation désastreuse du pays et on s’est vu de plus en plus interpelé à nous engager pour la délivrance de notre pays de la mauvaise gouvernance. En réalité, nous n’avons plus le choix comme d’ailleurs tout bon fils du pays, le Mali mérite qu’on se batte pour lui, car malgré certaines idées reçues, la pauvreté n’est pas une fatalité, ni une destinée, c’est le résultat de plusieurs dysfonctionnements au sommet de l’Etat qui privent les citoyens de jouir des atouts naturels du pays », dit-il.

Koureissy Cissé

Source: Journal du Mali

MaliwebPolitique
Dans un entretien publié par un confrère, le 2è vice-Président du Mouvement Benkan, Modibo Kéita, retrace le parcours du Mouvement et les perspectives, les ambitions des animateurs de Benkan pour le Mali.  Pour Modibo Kéita, « Benkan, le Pacte Citoyen n’est pas un parti politique, mais une association politique, née pour répondre...