Lors de la cérémonie de déclaration de sa candidature, Mohamed Aly Bathily, désormais candidat du Mouvement Appel du Mali (APM) à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, est revenu sur les raisons de son départ du gouvernement du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita (IBK).

«Quand j’ai été nommé ministre de la Justice, j’ai élaboré une politique judiciaire, un document qui n’existait pas au Mali. Ce document, je l’ai déposé sur la table du Gouvernement. Avant son adoption en conseil des ministres, il y a eu un remaniement au sein de l’équipe gouvernementale et j’ai été mis au Département du Domaine et des Affaires foncières. Là encore, nous avons commencé à organiser le secteur foncier. A ma grande surprise, le Premier ministre à l’époque, Abdoulaye Idrissa Maïga, a détaché le Domaine de mon Département pour le rattaché au Département de l’Economie et des Finances. Je suis allé voir le Président pour lui parler de mon désaccord. Ainsi, j’ai décidé de quitter le Gouvernement. Grâce à l’intervention de Chérif Ousmane Madani Haïdara, je suis resté et le Premier ministre à restituer le Domaine à mon Département. Avant de commencer à travailler, je suis revenu voir IBK et je lui ai dit que s’il me trahit, je le combattrai. De Janvier à Juin 2017, j’ai travaillé sans budget. Par la suite, j’ai décidé de quitter définitivement le Gouvernement. Mais, IBK ne voulait pas entendre que Bathily a démissionné. Il voulait tout simplement que les gens disent qu’il m’a chassé. Donc, il ne doit pas du tout être surpris, le fait que je sois contre lui aujourd’hui», a déclaré l’ancien ministre de la justice, Mohamed Aly Bathily.

D T Konaté
Mali24

MaliwebPolitique
Lors de la cérémonie de déclaration de sa candidature, Mohamed Aly Bathily, désormais candidat du Mouvement Appel du Mali (APM) à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, est revenu sur les raisons de son départ du gouvernement du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita (IBK). «Quand j’ai été nommé...