Interrogé sur la sujet du départ des forces internationales que les marcheur ont exigé lors de la manifestation du 5 avril Mr mountaga Tall s’est montré aux antipodes des marcheurs « Nous ne sommes pas dans des logiques de rejet pur et simple de tel ou tel chose, mais d’évaluation, de correction, de façon à ce que les amis et les partenaires du Mali soient plus efficients dans le soutien qu’ils apportent à notre pays.

Il ne s’agit pas de jeter le bébé avec l’eau de bain ; Nous sommes dans une logique aujourd’hui qu’on a besoin de nos amis, des forces internationales mais nous avons besoin d’une armée forte mieux équipée pour que notre sécurité ne soit pas une sécurité déléguée mais une sécurité assurée cela ne veut pas dire que demain nous pouvons faire tout seul et que tout ceux qui nous aident doivent partir » a-t-il ajouté

Autre presse

MaliwebmaliwebPolitiqueMountaga Tall
Interrogé sur la sujet du départ des forces internationales que les marcheur ont exigé lors de la manifestation du 5 avril Mr mountaga Tall s’est montré aux antipodes des marcheurs « Nous ne sommes pas dans des logiques de rejet pur et simple de tel ou tel chose, mais...