Niono, 13 novembre (AMAP) Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, à la tête d’une importante délégation comprenant les membres de son cabinet, des directeurs centraux de l’administration et des collectivités territoriales, en compagnie du gouverneur de la Région, l’inspecteur général Biramou Sissoko, a séjourné à Niono, vendredi dernier.

Lors de cette visite, qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée qu’il a entrepris jeudi en 4èmeRégion afin de s’enquérir des préoccupations des populations à la base, le ministre et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie aux notabilités et aux chefs religieux et coutumiers de Niono. Il a, ensuite, présidé une conférence des cadres dans au Cercle où une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes de différentes et récentes attaques terroristes.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la Commune urbaine de Niono, Abdramane Touré, s’est réjoui de cette visite, « car, a-t-il dit, elle est la preuve que le ministre accorde une importance particulière à l’amélioration des conditions de travail de l’administration et de sa volonté d’approcher les populations afin de s’imprégner de leurs difficultés ».

De son coté le sous préfet central de Niono assurant l’intérim du préfet, Mme Diassana Fatou Daou, a axé son intervention sur lune présentation sommaire du cercle, la description de la situation sécuritaire, les mesures prises, les suggestions et recommandations, le Dialogue national inclusif  et la révision annuelle des listes électorales de 2019.

S’agissant de la situation sécuritaire, le préfet par intérim a dit que le positionnement géographique du Cercle de Niono en fait une zone d’insécurité, depuis la crise multidimensionnelle que le Mali expérimente, depuis 2012. « Cette situation d’insécurité est caractérisée, entre autres, par la présence accrue de groupes armés de tout acabit dans le cercle, des assassinats et enlèvements ciblés, du vol de bétail », a ajouté le préfet intérimaire.

Prenant la parole, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah a évoqué ce que représente la Région de Ségou et, particulièrement, le cercle de Niono, en termes  de création de richesses et du point de vue de sa position géopolitique.

Il a invité les populations à la cohésion, à l’entente afin de faire face aux défis auxquels notre pays est confronté aujourd’hui. « Les attentes sont nombreuses. On ne peut pas résoudre tout et tout de suite. La priorité, pour le moment, est donnée à l’éduction et à la défense », a-t-il dit.

Les préoccupations des participants ont porté, entre autres, sur les difficultés de recouvrement des taxes et impôts, l’amélioration du statut des élus, l’opérationnalisation de l’affectation de 30% du budget national aux collectivités, l’accélération du transfert effectif des compétences, l’insuffisance du personnel, la vétusté des locaux des services techniques et le retard de la lettre de nomination des chefs de villages.

Le ministre et les directeurs centraux de l’administration et des collectivités territoriales ont fourni des réponses jugées satisfaisantes par les participants.

MS/MD (AMAP)

MaliwebPolitique
Niono, 13 novembre (AMAP) Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, à la tête d’une importante délégation comprenant les membres de son cabinet, des directeurs centraux de l’administration et des collectivités territoriales, en compagnie du gouverneur de la Région, l’inspecteur général Biramou Sissoko, a séjourné...