Parlement Populaire du Peuple P.P.P, c’est le nom des nouveaux parlementaires maliens autoproclamés sur initiative des jeunes activistes du Mali. Réunis en géant meeting au carrefour de jeunes de Bamako, ce samedi 22 juin 2019, les nouveaux députés ont expliqué, au public acquis à leurs causes, les raisons de la création de ce parlement. Selon eux, les députés élus lors des législatives de 2013, ne sont plus dans la légitimé après la prorogation de leur mandat. Face à cette violation flagrante de la constitution malienne par nos plus hautes autorités, ces jeunes se sont autoproclamés députés du Mali.

« Nous avons usé de l’article 121 de notre constitution qui prévoit la désobéissance civile aux citoyens maliens lorsque la forme républicaine est menacée ou violée » a déclaré l’un des leaders de ce parlement, « l’honorable Pape Diallo ». Quant à Kalil Cissé, un autre député autoproclamé, le Parlement Populaire du Peuple, qui comporte 3000 députés, ne connait pas de limite établie en nombre de représentants du peuple. « Ce parlement va jouer le rôle de députés et prendre toutes les préoccupations du peuple en compte. Ce parlement est là pour veiller aux intérêts du peuple malien et nous n’avons pas besoin de salaires pour faire cela » a martelé M. Cissé.

« P.P.P est un parlement qui est créé pour s’opposer à la prorogation du mandat des députés » a affirmé Adama Diarra dit ben le cerveau. A ses dires, la première activité du P.P.P, consistera à déloger les députés de notre assemblée nationale ce 30 juin prochain, date marquant la fin de leur première prorogation illégitime, selon ses mots.

A signaler la présence à ce géant meeting de plusieurs activistes dont l’Amazone Mme Wadidjé Founè Coulibaly.

B.K

Source: Figaro du Mali

MaliwebmaliwebPolitique
Parlement Populaire du Peuple P.P.P, c’est le nom des nouveaux parlementaires maliens autoproclamés sur initiative des jeunes activistes du Mali. Réunis en géant meeting au carrefour de jeunes de Bamako, ce samedi 22 juin 2019, les nouveaux députés ont expliqué, au public acquis à leurs causes, les raisons de...