Pour améliorer les pratiques organisationnelles et les valeurs profondes du parti, ces cadres ont été formés sur sa gouvernance, ses relations extérieures et locales. La cérémonie d’ouverture des travaux de cette première session de formation a été présidée par le 1er vice-président du parti, Souleymane Kantao, accompagné du Secrétaire général Ibrahima Coulibaly. C’était le samedi 21 novembre dernier, au Mémorial Modibo Keïta.

 

Le Parti Rassemblement des Maliens (RAMA) dirigé par Paul Ismaël Boro, l’exDirecteur général du CICB a formé ses cadres sur les pratiques organisationnelles, instauré de nouvelles pratiques fondées sur les valeurs profondes et la gouvernance dudit parti.

Selon son 1er vice-président Souleymane Kantao, cette formation représente pour le parti le socle de la conquête du pouvoir.  » Il nous faut compter sur des cadres crédibles, capables de cerner et de se prononcer sur toutes les questions vitales du pays « , a-t-il martelé. Et d’ajouter :  » Nous devons être capables d’exercer, avec toute la réussite souhaitée, les responsabilités de gestion y compris au sein des collectivités territoriales « .

Il a également rappelé que le thème retenu par cet atelier de formation est une illustration parfaite de leur engagement à procéder, chaque fois que cela est possible, au renforcement des capacités de leurs cadres et militants. A ses dires, les sujets qui ont été abordés sont très importants aux yeux du parti pour les futures échéances électorales.

Il s’agit de la gouvernance du parti, les relations extérieures, locales et les alliances et la mobilisation des ressources humaines et financières. Pour rehausser le niveau de la gouvernance démocratique au sein et entre les partis politiques en Afrique, Souleymane Kantao a expliqué qu »‘il faut développer des lignes directrices, c’est-à-dire un ensemble d’indicateurs, de normes et de principes qui doivent être le reflet des pratiques et comportement des citoyens ». Ajoutant que les partis politiques ont besoin de force, de durabilité et surtout de pouvoir résister aux crises, de les affronter et de les gérer efficacement. Il a soutenu que les cadres du parti doivent mieux connaitre le système politique et comprendre le cadre juridique ainsi que les instruments de régulation, les rapports entre les partis politiques et le parlement, l’Etat, la société civile et les organismes de gestion des élections. Notons qu’il a été aussi la question d’identifier et comprendre les différentes sources de financement et les outils de gestion financière efficaces pour le parti. L’objectif de cette formation des cadres du parti RAMA s’inscrit dans de le cadre des préparatifs des élections générales à venir (présidentielles, législatives, régionales et municipales).

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Pour améliorer les pratiques organisationnelles et les valeurs profondes du parti, ces cadres ont été formés sur sa gouvernance, ses relations extérieures et locales. La cérémonie d’ouverture des travaux de cette première session de formation a été présidée par le 1er vice-président du parti, Souleymane Kantao, accompagné du Secrétaire...