Depuis quelques jours, un influent conseiller du PM aurait entrepris des démarches auprès des personnes influentes du Pays Dogon afin de les demander de convaincre le mouvement Dan Na Ambassagou pour qu’il accepte l’offre du chef terroriste Amadou KOUFA. En fait, le chef terroriste du Macina proposait, dans un message audio, d’épargner les dogons et les combattants de Dan Na Ambassagou si ceux-ci arrêtent de s’opposer à leur lutte contre l’État (Représentants et ses Symboles).

INITIATIVE PERSONNELLE OU DÉMARCHE SOUTENUE PAR LE PREMIER MINISTRE?

Selon un responsable de la communauté dogon, s’exprimant sous l’anonymat, les personnes contactées auraient expressément éconduit l’illustre conseiller du PM. Pire, les dirigeants dogons chercheraient à savoir si le premier ministre lui-même connait et soutien la démarche qui leur semble contradictoire à l’éthique républicaine.

Au cas où la PRIMATURE connaitrait et soutiendrait cette initiative, cela vient à dire que le gouvernement du Mali serait favorable à ce que l’État et ses symboles ne soient plus défendus par les citoyens.

En claire, c’est toute une absurdité que prône cette démarche, pour le moins, suicidaire et dévastatrice à la fois puisse qu’elle veut que Dan Na Ambassagou délaisse l’État à la merci d’un groupe terroriste en échange d’une éventuelle accalmie.

En attendant, un éclaircissement sur cette initiative, il est impérieux que le premier ministre, le Dr. Boubou CISSE, se prononce.

S. T.

Source: LE PAYS DOGON

MaliwebPolitiqueSociété
Depuis quelques jours, un influent conseiller du PM aurait entrepris des démarches auprès des personnes influentes du Pays Dogon afin de les demander de convaincre le mouvement Dan Na Ambassagou pour qu'il accepte l'offre du chef terroriste Amadou KOUFA. En fait, le chef terroriste du Macina proposait, dans un...