A moins de deux mois de l’élection présidentielle, les mauvais signes s’annoncent  pour le candidat IBK .La plateforme de son soutien continue à se vider .Dans u communiqué signé en  date du jeudi 07 juin, quatre (4) partis politiques ont claqué la porte de cette plateforme.

Ils sont quatre partis à lâcher le président de la république Ibrahim Boubacar Keita. Ces désormais anciens partis  membres de la plateforme Ensemble pour le Mali sont entre autres : les Démocrates Progressistes Maliens (PDM) de Dr Fatogoma Togola ,  le parti  Africain pour le Renouveau et l’Intégration  (PARI) de Mamaye Kassoké , le Parti de la Différence au Mali (PDM) de Jean Dembélé et le Rassemblement pour la justice sociale (RJS) de Dr Bokary Diallo.

Ce retrait de ces partis politiques de la plateforme Ensemble pour le Mali quelques semaines après la signature de la convention n’est pas un bon signe pour le camp IBK qui  n’a aucun bilan à défendre.

Selon certaines sources, au-delà de ces quatre, la démission de 12 autres partis de la plateforme Ensemble pour le Mali est attendue dans les jours à venir. Ces partis seraient en négociation avec un candidat à l’élection présidentielle. La même source indique que  les 16 partis  signeront dans cette semaine une coalition de  soutien à Aliou  Diallo, candidat de l’ADP-Maliba.

Aujourd’hui, le constat est clair, le président IBK n’est  même pas parmi les favoris  à l’élection présidentielle car tous ses anciens collaborateurs , partis politiques, associations et mouvements  de la société civile, militaires, leaders religieux, personnalités individuelles… l’ont  lâché.

Tandis que les candidats potentiels de l’Opposition, l’honorable Soumaila Cissé, Aliou  Diallo… bénéficient des soutiens de part et d’autres  à longueur de journée, IBK perd les siens. C’est un signe annonciateur de son échec.

Boureima Guindo

Source: Le Pays

MaliwebPolitiqueibrahim boubacar keita
A moins de deux mois de l’élection présidentielle, les mauvais signes s’annoncent  pour le candidat IBK .La plateforme de son soutien continue à se vider .Dans u communiqué signé en  date du jeudi 07 juin, quatre (4) partis politiques ont claqué la porte de cette plateforme. Ils sont quatre partis...