Cinq membres de l’équipe de campagne de l’honorable Soumaila Cissé, qui étaient en captivité avec lui, ont été libérés dans la nuit du jeudi 02 au vendredi 03 avril 2020 sans aucun payement de rançon, selon Me Demba Traoré.

 

Très tôt ce vendredi matin un communiqué du parti du chef de fil de l’opposition avait annoncé la libération de son assistant Houseyni N’DOURE, son cameraman Boubacar Sada Sissoko, son chauffeur Kola Badra Traoré et deux autres de ces compagnons qui sont Dramane Traore et Yacouba Cissé.

Pour plus de détails, les responsables du parti ont animé un point de presse au cabinet de celui qui est à la tête de l’opposition depuis plus de six ans maintenant. Au cours de cette rencontre avec les journalistes, Me Demba Traoré, Secrétaire à la communication du parti a expliqué les conditions de la libération des cinq désormais ex-otages. Selon lui, l’engagement personnel du maire de Koumaira et son adjoint ont été déterminant dans cette libération. Car dit-i,l les deux personnes avaient décidé de rester dans la zone pour entrer en contact avec les ravisseurs afin de faire libérer les otages. C’est ainsi, qu’ils ont réussi, ce vendredi à obtenir la libération des cinq personnes sans payement de rançon. Les personnes libérées se trouvent à Niafunké et sont en bonne santé, selon Me Traore qui leurs a parlé au téléphone.

Toutes fois, elles doivent suivre des examens médicaux avant de pourvoir rejoindre leurs familles respectives.

Par ailleurs, l’honorable Soumaila Cissé, qui a été réélu le dimanche dernier dans sa circonscription de Niafunké, et trois autres personnes restent toujours captifs du même groupe qui vienne de libérer leurs amis.

Avant de terminer, les initiateurs du point de presse ont tenu à remercier toutes les personnes qui ont apporté leurs soutiens depuis l’enlèvement de leur président et ses compagnons le 26 mars dernier.

 S.Guindo et A. Ouattara, stagiaires

Malijet

MaliwebPolitique
Cinq membres de l’équipe de campagne de l’honorable Soumaila Cissé, qui étaient en captivité avec lui, ont été libérés dans la nuit du jeudi 02 au vendredi 03 avril 2020 sans aucun payement de rançon, selon Me Demba Traoré.   Très tôt ce vendredi matin un communiqué du parti du chef...