Le parti Convergence pour le développement du Mali (Codem) a enregistré, la semaine dernière, l’adhésion de deux grosses pointures de la politique du pays dogon et de la Commune rurale de Klela, dans le cercle de Sikasso. Il s’agit de Djimdé Atimé, maire de la commune rurale de Koro, Togo, Ansama Robert, maire de la commune de Pel et Sory Ibrahima Traoré, conseiller municipal de la commune rurale de Kléla.

Ils viennent tout de grands partis politiques du Mali. Il s’agit du PDES, parti de l’ancien président Amadou Toumani Touré, et du Rassemblement pour le Mali (RPM), principale force de la majorité présidentielle. Cette affluence, selon la cellule de communication de la Codem, découle du leadership et de l’espoir suscité par le parti de la Quenouille dans son sillage depuis sa création.

Dans leurs correspondances, les maires de Pel et de Koro justifient le choix de la Codem par ses objectifs « clairs qui vont dans le sens d’un Mali radieux ». Selon eux, leur adhésion à ce parti s’inscrit également dans une collaboration pour poursuivre le combat pour un Mali meilleur au bénéfice de tous. « Cette adhésion qui s’ajoute à d’autres conforte la Codem dans sa position de leaders au pays dogon et dans le cercle de Sikasso », explique un cadre du parti de la Quenouille. Se réjouissant du choix porté sur sa formation politique parmi tant d’autres, le secrétaire général de la Codem a salué l’arrivée de ces trois figures politiques.

A la veille des législatives, le parti s’affiche de plus en plus comme une alternative crédible capable de répondre aux aspirations du peuple sur toute l’étendue du territoire national. « La Codem récolte ainsi le fruit du fait qu’elle a compris avant tous les autres que véhiculer l’espoir, c’est aussi s’assurer d’un avenir meilleur », précise Lamine Diallo, militant du parti.

S.I.K

Mali Tribune

MaliwebEditorialPolitique
Le parti Convergence pour le développement du Mali (Codem) a enregistré, la semaine dernière, l’adhésion de deux grosses pointures de la politique du pays dogon et de la Commune rurale de Klela, dans le cercle de Sikasso. Il s’agit de Djimdé Atimé, maire de la commune rurale de Koro,...