Créé en juillet 2017, le parti Faso- Mali a décidé de cheminer avec le MC-ATT de Jeamille Bittar. C’est du moins, la déclaration faite, le samedi dernier par les responsables de Faso-Mali lors d’une conférence de presse qu’ils ont animée à la Maison des jeunes de Bamako. C’était en présence du président de MC- ATT, Jeamille Bittar; des membres du comité exécutif élargi de Faso- Mali et des représentants d’autres partis politiques.

Au cours de la conférence de presse, le président Amadou Moussa Coulibaly a expliqué la vision du parti Faso- Mali et les raisons de son alliance avec MC- ATT (Mouvement citoyen pour l’alternance, le travail et la transprence).

Le parti Faso Mali se veut une formation politique qui entend faire la politique autrement en mettant la jeunesse au centre de ses préoccupations.

La création de ce parti, a- t-il  indiqué, est partie d’un constat : manipulation, utilisation ou l’achat de conscience de la jeunesse à la veille des échéances électorales. À cela s’ajoute l’abandon de la jeunesse à son triste sort, une fois les élections terminées.

“Face à cette situation inacceptable et face aux nombreux défis auxquels les jeunes sont confrontés à savoir, les défis d’emplois, de sécurité et les défis de citoyenneté, nous avons estimé qu’il est temps que les jeunes  prennent leur destin en main comme  acteurs  et non comme temoins de la politique. Toutes choses qui expliquent la création du parti Faso-Mali, un parti de jeunes qui s’engage à rassembler les jeunes à apporter leur pierre à la construction du Mali”, a expliqué en substance Amadou Moussa Coulibaly, président de Faso-Mali.

Selon lui, depuis sa création en juillet, Faso-Mali a pu installer ses structures dans différentes régions du Mali et dans certains pays africains (Burkina-Faso, Niger, Algérie, en France, etc.).

Au cours de la conférence, le conférencier a précisé que Faso-Mali n’est pas membre de la majorité présidentielle, ni de l’opposition, ni du centre, mais plutôt un parti qui oeuvre uniquement pour le Mali.

Pour atteindre ses objectifs, les responsables de Faso-Mali font fait sien le principe selon lequel, “l’Union fait la force”, en décidant de se rallier au MC-ATT.

“MC ATT nous paraît comme le seul parti politique au Mali au sein duquel la jeunesse peut trouver sa place. C’est un parti comme Faso-Mali qui ne se réclame pas de l’opposition, de la majorité, ni du centre. Désormais, les militants de Faso-Mali poursuivront leur combat de construction nationale au sein du MC-ATT”, a conclu Amadou Moussa Coulibaly dit le boss.

A.B.

 

La rédaction 

MaliwebPolitique
Créé en juillet 2017, le parti Faso- Mali a décidé de cheminer avec le MC-ATT de Jeamille Bittar. C'est du moins, la déclaration faite, le samedi dernier par les responsables de Faso-Mali lors d'une conférence de presse qu'ils ont animée à la Maison des jeunes de Bamako. C'était en...