Depuis quelques mois, le Mouvement Pour le Mali (MPM) de l’honorable Hady Niangadou intensifie les activités d’implantation de ses structures à travers le pays et à l’extérieur. C’est ce cadre que le parti a effectué sa rentrée politique dans le cercle de Sikasso et en France ces dernières semaines.

La rentrée politique dans le cercle de Sikasso qui a été marquée par la validation du bureau de la section,  consacre le démarrage effectif des activités du MPM dans cette localité. C’était le 5 octobre dernier, dans  la salle de conférence de la Maison du peuple  du Kénédougou, sous la présidence de l’honorable Hady Niangadou, président du MPM en présence des cadres du parti des représentants des partis amis. La mise en place de la section de Sikasso a été suivie par celle de France, qui a eu lieu le 12 octobre dernier à Paris.

Créé en 2018  à la veille de l’élection présidentielle par l’honorable Hady Niangadou, le MPM  a joué un rôle capital dans la réélection d’Ibrahim Boubacar Kéita à la magistrature suprême. Depuis cette date, le parti poursuit lentement, mais sûrement  son implantation progressive  à l’intérieur du pays cela, à travers la création et la validation des comités, des sous-sections et sections. Après la région de Mopti, les 6 communes de District de Bamako, le MPM s’installe confortablement dans la région de Sikasso, avec la mise en place du bureau de la section du cercle de Sikasso qui est effective depuis le 5 octobre dernier.  Cela, dans la grande satisfaction des cadres du MPM, lesquels ont salué la monté en puissance du parti dans la région de Sikasso et partout au Mali.

La rentrée politique du MPM à Sikasso n’est pas passée inaperçue, dans la mesure où, elle a mobilisé du monde. Ce jour-là, la salle de conférence de la Maison du Peuple a  tout simplement refusé du monde. Il n’est pas exagéré de dire que cette rentrée politique  a  été une véritable démonstration de force dans la région de Sikasso qui  demeure la plus grande région en termes d’électeurs au Mali. Et nul n’ignore que c’est à cause de l’importance de son électorat que Sikasso est devenue  la région la plus  convoitée par  les  formations politiques.  C’est pour cette  raison que  les cadres du MPM n’ont pas lésiné sur les moyens pour  cette rentrée politique dans le cercle de Sikasso, laquelle a été une réussite totale, eu égard les résultats.

A ce jour, le MPM  compte dans le cercle de Sikasso, 47 sous- sections  dont 42 sous-sections rurales et 5 sous-sections urbaines. Une année après sa création et sans encore  participer à  une élection communale, le MPM revendique  63 conseillers communaux dont 1 maire et 8 adjoints aux maires  dans le cercle de Sikasso.

Au plan national, le MPM revendique déjà plus de 700 conseillers communaux et une quinzaine de maires. Selon Youssouf Kanté, le permanent au siège national du MPM, une dizaine de députés a déjà rejoint ce parti. Toutes choses qui font dire à certains observateurs que  ‘’le MPM est né adulte avec ses trente-deux dents’’.

Il nous est revenu que l’implantation  rapide du MPM  sur l’ensemble du territoire national et surtout dans la région  de Sikasso  suscite déjà la peur, voire la jalousie chez certaines  anciennes formations politiques qui voient en ce jeune parti un concurrent redoutable. Face à cette situation, l’honorable Niangadou  a toujours assuré  que la vision du MPM est de collaborer avec tous les partis politiques  pour faire face aux  problèmes  du Mali.

L’honorable hady niangadou, un politique pas comme les autres

Aujourd’hui, des analystes politiques spéculent sur le MPM. Certains pensent que  l’occupation rapide de l’espace politique par le MPM s’explique par  la démarche et la vision de son président qui a décidé de ‘’faire autrement et objectivement la politique’’. En tout cas, partout il est passé, l’honorable  Hadi Niangadou a toujours fait savoir qu’il ne  fait pas  la politique pour se servir, mais pour servir son pays. Ces arguments trouvent leur fondement aux actes de développement et humanitaires qu’il pose au quotidien à travers le pays. Son engagement auprès des couches démunies, fait de lui  un  homme  politique très populaire.  Aujourd’hui, l’honorable Niangadou a déjà à son actif, plus d’une centaine de forages d’eau potable réalisés dans les quartiers et villages en manque d’eau potable.

Pour Drissa Sanogo, un élu communal de Sikasso,  le MPM doit son expansion rapide au  président  Niangadou, l’un des rares hommes politiques qui honorent  leurs engagements.

«Ses discours sont généralement suivis d’actes concrets. C’est ce qui explique, à mon avis, la ruée des jeunes et des femmes vers son parti partout au Mali. Si ailleurs, les jeunes  sont piétinés, au MPM, ils sont  au cœur des préoccupations. Ainsi, pour l’épanouissement et le bien-être de la jeunesse et la cohésion entre les jeunes,  le président du MPM a lancé des coupes de football dans tous  les comités et sous-sections ou presque  à travers le pays», a expliqué l’élu communal.

Il convient de dire la démarche  entreprise par les responsable du MPM est en train de porter des fruits eu regard la monté en puissance du parti.

 «Nous voulons faire la politique autrement et objectivement, selon les valeurs culturelle du Mali. Nous devons être  unis pour notre patrie, nous devons être unis pour sauver notre cher Mali» a toujours rappelé le président du MPM aux Maliens.

Rappelons qu’en marge de cette rentrée politique, le président du parti  a doté la nouvelle  section  de Sikasso  de 62 motos. Ces motos sont destinées aux 62 conseillers  communaux MPM du cercle de Sikasso  afin de faciliter leur mobilité dans le cadre des missions du parti. Ces engins contribueront sans nul doute à consolider les actions et l’extension du parti dans les  43 communes du cercle de Sikasso.  Ce geste de l’honorable Niangadou a été apprécié à sa juste valeur par les militants et cela augure de meilleures perspectives pour le parti MPM dans la région de Sikasso.

L’honorable Hady Niangadou a profité de la rentrée politique de Sikasso pour lancer un appel aux militants du MPM à participer, activement, aux assisses du dialogue national inclusif qui se dérouleront aux niveaux communal, cercle et régional. Cela,  conformément à la devise du parti : «Rassembler pour bâtir, Mali Ko Yé Yèrè Ko Yé ».

Boubou Diallo, aux commandes de la section MPM de France  

C’est le samedi 12 octobre que le bureau de  la section MPM de France a été validé. C’était sous la supervision de monsieur Baba Wagué, membre de la coordination nationale MPM chargé de l’implantation du parti. La section MPM de France est dirigée par un bureau  consensuel mixte de 59 membres dont 8 femmes. Cette section  est présidé par  monsieur Boubou Diallo. Le poste de secrétaire général est revenu à Ibrahima  Soukounou et monsieur Ibrahima Dianessi  a été désigné président d’honneur de ladite section.

Aboubacar Berthé

Source: Le Serment

MaliwebPolitique
Depuis quelques mois, le Mouvement Pour le Mali (MPM) de l’honorable Hady Niangadou intensifie les activités d’implantation de ses structures à travers le pays et à l’extérieur. C’est ce cadre que le parti a effectué sa rentrée politique dans le cercle de Sikasso et en France ces dernières semaines. La...