Eu égard à la complexité de la crise, l’honorable Bafotigui Diallo suggère au président IBK de concerter rapidement le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, afin de mettre en place un gouvernement d’union nationale de 25 membres avant le 15 janvier 2020.

 

Cette déclaration a été faite par l’honorable Bafotigui Diallo lors de la présentation du document exhaustif sur les principales problématiques de notre pays, élaboré par le parti Yéléma dans le cadre du dialogue national inclusif. C’était ce samedi à la Maison de la presse.

Si les propositions du parti Yéléma portent sur plusieurs thématiques, notamment l’Accord pour la paix, l’armée et la défense, la gouvernance, le social, l’économie et finances, la politique et l’institution, la culture, la jeunesse et le sport, religion et culte, l’unique député du parti, Bafotigui Diallo, a mis l’accent sur la cohésion sociale et l’entente entre les leaders politiques du pays pour une sortie de crise. Selon lui, un chef de file comme Soumaila Cissé ne doit pas être ignoré dans la formation d’un gouvernement de large ouverture. “Le statut de chef de file de l’opposition est reconnu par la loi, donc ses préoccupations méritent d’être prises en compte par le président de la République. Un chef de file de l’opposition n’est pas n’importe qui dans un pays démocratique et ne doit pas être ignoré dans les prises des décisions importantes du pays. Nous demandons à IBK de renouer le dialogue avec le chef de file de l’opposition pour une sortie de crise politique”, précisera M. Diallo.

Conformément aux directives de son parti, le député Diallo a suggéré au président IBK de reprendre les initiatives de main tendue avec le chef de file de l’opposition sur le choix du Premier ministre. Le parti Yéléma, à travers l’honorable Diallo, a suggéré la mise en place d’un gouvernement d’union nationale avant le 15 janvier 2020, restreint à 25 membres, comprenant toutes les forces politiques et sociales, notamment la majorité, l’opposition, la société civile…

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebPolitique
Eu égard à la complexité de la crise, l’honorable Bafotigui Diallo suggère au président IBK de concerter rapidement le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, afin de mettre en place un gouvernement d’union nationale de 25 membres avant le 15 janvier 2020.   Cette déclaration a été faite par l’honorable...