Suite au déclenchement de la  » désobéissance civile  » dont le mot d’ordre a été donné par les leaders du M5-RFP, le vendredi 10 juillet dernier, l’un des partis de la majorité présidentielle, la CODEM sollicite du président IBK la dissolution de l’Assemblée nationale et la démission du Premier ministre Boubou Cissé pour une sortie de crise. L’information a été donnée, hier dimanche 12 juillet, par les responsables de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM), lors d’une conférence de presse, au siège du parti.

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Suite au déclenchement de la  » désobéissance civile  » dont le mot d’ordre a été donné par les leaders du M5-RFP, le vendredi 10 juillet dernier, l’un des partis de la majorité présidentielle, la CODEM sollicite du président IBK la dissolution de l’Assemblée nationale et la démission du Premier...