La présidente de la Cour Constitutionnelle du Mali, Mme Manassa Danioko et les sages de cette Institution restent plus que jamais regardants sur tous les aspects qui relèvent de leurs compétences concernant les élections législatives qui se tiendront dans notre pays dans quelques semaines.

Si l’ouverture officielle de la campagne est prévue, pour le 08 mars 2020, la présidente de la Cour Constitutionnelle du Mali, Mme Manassa Danioko reste intransigeante en ce qui concerne le respect strict de la loi électorale par les candidats dont les listes de candidature ont été retenues par l’Institution dont elle préside. Mme Manassa Danioko que d’aucuns qualifient de dame de fer ne badine pas avec le respect des textes.

C’est pourquoi, concernant les élections législatives à venir, elle a été très claire à l’endroit des candidats en ces termes : «Tous les candidats doivent respecter la loi électorale. Les textes sont faits pour être respectés. L’heure de la campagne pour les élections législatives n’a pas encore sonné. Tous les candidats doivent attendre l’ouverture officielle de la campagne prévue pour le 8 mars 2020, avant d’entreprendre quoi que ce soit dans ce sens. Ceux et celles qui ne respectent pas la loi s’exposeront à des sanctions. Leurs candidatures seront invalidées ».Cadre intègre et intransigeante sur le respect des textes, Mme Manassa Danioko n’hésite pas une seule seconde à(…)

source nouvel horizon

MaliwebEditorialPolitique
La présidente de la Cour Constitutionnelle du Mali, Mme Manassa Danioko et les sages de cette Institution restent plus que jamais regardants sur tous les aspects qui relèvent de leurs compétences concernant les élections législatives qui se tiendront dans notre pays dans quelques semaines. Si l’ouverture officielle de la campagne...