Initiative de jeunes activistes, le Parlement autoproclamé a fait un meeting géant samedi au Carrefour des jeunes de Bamako.

 

Les députés autoproclamés ont expliqué devant une assistance nombreuse les raisons de la création de ce Parlement. A leurs yeux, les députés élus lors des législatives de 2013 et qui continuent de siéger au Parlement aujourd’hui sont obsolètes, donc illégitimes. Face donc à cette dérive, cette violation flagrante de notre Loi fondamentale par nos autorités et pour la seconde fois, les jeunes se sont autoproclamés députés.

Devant un auditoire composé d’hommes, de femmes et de jeunes le leader des parlementaires a martelé que « nous avons usé de l’article 121 de notre Constitution qui prévoit la désobéissance civile aux citoyens maliens lorsque la forme républicaine est menacée ou violée ».

Et à un autre parlementaire d’ajouter : « Le Parlement populaire du peuple (PPP) avec ses 3000 députés ne connait pas de limite établie en nombre de représentants du peuple. Ce Parlement va jouer le rôle de députés et prendra toutes les préoccupations du peuple en compte. Le PPP veillera aux intérêts du peuple malien et cela sans intérêt et encore moins de salaire pour faire ce travail parlementaire », a laissé entendre le député populaire Cissé.

« PPP est en fait un Parlement qui est créé pour dire non à la prorogation du mandat des députés », à en croire Adama Diarra alias Ben, la tête pensante des parlementaires populaires. Le 30 juin prochain marquant la fin de la première viole de notre Constitution, ils vont se mobiliser pour tenter de déloger les députés obsolètes de notre Parlement.

Les fronts de refus de la prorogation du mandat des députés se multiplient et pour arriver à bout de la lutte ils se doivent de mutualiser les forces. C’est la seule issue pour réussir le combat pour le Mali avec les initiatives qui se multiplient avec ces fronts en ébullition pour dire non à la prorogation du mandat des députés et aux réformes constitutionnelles.

I. A. T.

Source: Printemps

MaliwebPolitiqueSociété
Initiative de jeunes activistes, le Parlement autoproclamé a fait un meeting géant samedi au Carrefour des jeunes de Bamako.   Les députés autoproclamés ont expliqué devant une assistance nombreuse les raisons de la création de ce Parlement. A leurs yeux, les députés élus lors des législatives de 2013 et qui continuent...