Les commentaires vont bon train par rapport à la tenue ou pas des élections régionales et du District de Bamako prévues le 17 décembre prochain. Pour le Président du Parti Alliance Mali Dambé et avocat à la Cour d’Appel de Paris, Me Tidiani Guindo qui était face à la presse ce lundi 13 novembre 2017 les conditions ne sont pas réunies pour aller au scrutin.

alliance mali dembe maitre tidiane guindo avocat france youssouf mohamed aly bathily

« Nous pensons que les conditions ne sont pas réunies pour la tenue des élections régionales et du District de Bamako. Nous avons des problèmes sécuritaires ; et l’Opposition de façon générale n’a pas été concertée par rapport aux dispositions ou aux décisions gouvernementales. Tout cela fait que nous pensons que par manque de concertation et par la situation sécuritaires que nous connaissons en ce moment, il n’est pas opportun d’organiser ces élections régionales», a déclaré d’entrée de jeu le président de l’Alliance Mali Dambé, Me Tidiane Guindo. Avant expliquer : « c’est pourquoi nous n’avons pas participé ».

En ce qui concerne les élections présidentielle 2018, Me Guindo qui se réclame de l’Opposition mais pas celle dirigée par Soumaila Cisssé, dira pour le moment qu’il n’a pas prétention à  y aller seul. « si nous devons aller, nous allons aller  main dans la main avec des gens qui partagent nos visions pour le Mali », a-t-il souligné.

Avant de lancer des fléchés aux acteurs des mouvements : « Nous avions cru que tous les problèmes socio-économiques seront résolus par les autorités dites démocratiques. Nous avions cru aux hommes politiques de l’époque qui sont malheureusement les  mêmes  aujourd’hui. Comme résultat, nous avons constaté que  les 26 ans de l’ère démocratique  ont été pires qu’avant ».  Et Me Guindo de rappeler que le mouvement démocratique est l’ensemble des grands  partis politique que tout le monde connait  aujourd’hui. « C’est ce mouvement démocratique qui s’est scindé en plusieurs partis politiques dont l’ADEMA, le CNID, le Miria, le RPM, l’URD….Pour nous, les leaders de ces partis sont des responsables politiques qui sont restés sur la chaine depuis 26 ans et  qui ont un bilan très négatif. Quand on voit l’état de notre pays, on ne voit que le bilan négatif que le mouvement démocratique nous a laissé », explique-t-il.

Un parti pour restaurer les valeurs sociétales….

C’est fort de la destruction de notre pays que l’éloquent Avocat Me Tidiani Guido, dira qu’il a jugé opportun de porter sur les fonts baptismaux en 2013 le parti Alliance Mali Dambé. Comme son nom l’indique ‘’ Dambé’’, il s’agira selon Me Guindo d’un parti politique pour restaurer les valeurs sociétales et familiales et traditionnelles bafouées. « En tant que nouvelle génération, nous nous sommes dit qu’il est temps de réagir  et cette réaction commence par le constat pour voir ce qui est à l’origine de la destruction de notre pays. Pour nous, le fait que nous avions abandonné nos valeurs sociétale, familiale et traditionnelle a eu un impact négatif sur notre pays. Dans notre éducation, on nous a inculqué des valeurs d’honnêteté, du travail et surtout tenir la parole donnée. Mais la politique est le contraire de tous cela au Mali. Les gens ont fait de la politique le vol, la magouille, la corruption, le mensonge, le  refus de tenir les promesses…. », a –t- il explique. Et Me Guido de poursuivre : « A cause de ces comportements, la population n’a même plus confiance aux hommes politiques. Donc, pour faire régner cette confiance perdue  entre les politiques et les populations, nous avons décidé de faire la politique mais autrement. Notre manière de faire la politique, créer un parti politique autour de ces valeurs de nos sociétés qui sont disparues ».

Avant de conclure : « Notre parti, ALLIANCE MALI DAMBE, invite les maliens à se donner la main ; Alliance, autour d’un concept qui est le ‘’DAMBE’’. Nous savons très bien qu’à l’intérieur de ce DAMBE, nous avons toutes nos valeurs sociétales, familiales et traditionnelles perdues  d’où le nom de notre parti ‘’ALLIANCE MALI DAMBE’’ ».

Aliou Touré

Le Démocrate

MaliwebPolitique
Les commentaires vont bon train par rapport à la tenue ou pas des élections régionales et du District de Bamako prévues le 17 décembre prochain. Pour le Président du Parti Alliance Mali Dambé et avocat à la Cour d’Appel de Paris, Me Tidiani Guindo qui était face à la...