Le maire de la Commune d’Ouenkoro, Harouna Sankaré, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de juillet prochain, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 14 avril 2018. “Nous ne sommes pas universitaires  certes, mais nous n’avons aucun complexe car nous avons été formés à la plus prestigieuse des écoles : l’école de la vie”, a soutenu Cheick Harouna Sangaré.

Désigné par les Nations unies ambassadeur de la paix depuis quelques années, Harouna Sangaré, vient de franchir un pas important dans sa carrière politique en se déclarant candidat à l’élection  présidentielle qui devra se tenir dans notre pays au mois juillet prochain.

S’il avait réussi à faire l’unanimité autour de sa candidature aux élections municipales dans sa commune en novembre 2016, la tâche ne s’annonce pas facile pour celui qui apparaît aujourd’hui comme l’un des maires les plus actifs sur les réseaux sociaux au Mali, face à des grosses pointures de l’échiquier politique malien.

Le président du Mum est maire depuis 2009 et membre du Conseil des collectivités territoriales de l’Uémoa. Il place cette candidature sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale. “Nous sommes candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 pour bâtir une paix durable et renforcer la cohésion sociale entre les Maliens”. C’est sous sa gouvernance que la Commune d’Ouenkoro a été primée par une institution de la place.

M. Sangaré vient de boucler  une tournée dans le Centre et le Nord pour cultiver la paix et réconcilier les communautés en conflits.

Ousmane Daou

Par L’Indicateur du Renouveau

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Le maire de la Commune d’Ouenkoro, Harouna Sankaré, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de juillet prochain, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 14 avril 2018. “Nous ne sommes pas universitaires  certes, mais nous n’avons aucun complexe car nous avons été formés à la...