A l’approche de l’élection présidentielle 2018, le Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, somme l’ensemble des membres de son Gouvernement de déclarer leurs patrimoines.

Le Gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga se rachète après six mois de service. En effet, le Mali s’achemine vers la tenue de l’élection présidentielle dont le premier tour est fixé au 29 juillet. Dans cette dynamique, le PM n’entend plus laisser les choses comme auparavant. Dans une correspondance adressée, le mardi 12 juin 2018, à tous les membres de son Gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga demande à ces derniers de déclarer leurs patrimoines, au plus tard le 1er juillet 2018. Cette demande s’est étendue aux Chefs de services, Directeurs et Adjoints, aux Gouverneurs de Régions et Préfets.

Cette décision, estime-t-on du côté du Cabinet du Premier Ministre et celui du Chef de l’Etat, vise à redorer l’image du Président IBK «auprès de l’opinion publique pendant la campagne et justifier le début de sa lutte contre la corruption».

Il est prévu même une cérémonie grandiose en prélude à la campagne électorale pour vanter cette décision.

D.C.A

Le Soft

MaliwebPolitique
A l’approche de l’élection présidentielle 2018, le Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, somme l’ensemble des membres de son Gouvernement de déclarer leurs patrimoines. Le Gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga se rachète après six mois de service. En effet, le Mali s’achemine vers la tenue de l’élection présidentielle dont le premier tour...