Cet offre politique aux maliens, du candidat de la Coalition Kalfa 2018, concerne toutes les questions brulantes de la nation

Au-delà des meetings et autres activités liées à la campagne, le maire de la commune urbaine de Sikasso, KalfaSanogo, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet, a choisi un autre canal pour informer l’opinion publique et internationale sur son projet de société. C’était le mercredi dernier au Mémorial Modibo Keita, à la faveur d’une conférence de presse. Pour la circonstance, il était accompagné  par son directeur de campagne MohamadouAttaher Touré, la présidente des femmes de ladite Coalition, Mme Maiga Awa Coulibaly,  du président des jeunes Madou Diarra, ainsi que de plusieurs militants déterminés à lui assurer la victoire au soir du 29 juillet 2018.

Avant la présentation dudit projet de société, quelques témoignages ont été faits à l’endroit du candidat. Ceux-ci ont convergé pour magnifier le sérieux, la rigueur et surtout la constance de l’homme dans le travail. Le Pr Ali Nouhoum Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale du Mali, fin connaisseur de l’homme dit  avoir d’abord défendu une candidature interne au sein du parti ADEMA, avant de soutenir le  candidat Kalfa. Il a aussi transmis au candidat les messages d’autres doyens de l’ADEMA, notamment la veuve de feu Abdrahamane Baba Touré, qui seraient de cœur avec KalfaSanogo. Le Pr Diallo a également fait cas du parcours universitaire et politique de l’homme. Il profita pour informer l’assistance que KalfaSanogo fait partie des militants-fondateurs du parti ADEMA-PASJ.

Le témoignage du jeune Dr Diamoutenè, professeur d’université fut orienté sur le parcours professionnel de KalfaSanogo, à savoir : de l’IPR de Katibougou, en passant par le PNUD, de la CMDT à la mairie de Sikasso. « Partout où leur candidat est passé, il a fait ses preuves par les résultats spectaculaires engendrés » a t-il soutenu. C’est compte tenu des qualités d’homme d’Etat de Kalifa Sanogo que, le Dr Diamoutenè et ses camarades de la Coalition ont sollicité sa candidature à la présidentielle

A la suite de ces témoignages, le candidat KalfaSanogo a fait une large présentation de son projet de société qui se décline en 11 axes. Il s’agit : de redonner aux maliens la confiance ; magnifier le vivre-ensemble national, la paix, la cohésion et l’harmonie ; renforcer les relations de coopération régionale et internationale ; restaurer l’autorité de l’État ; mettre en pratique une gouvernance basée sur l’équité, l’égalité de tous devant la loi ; lutter contre la corruption et l’insécurité ; développer une économie nationale dynamique au service du développement du pays ; consacrer une école à l’épanouissement moral, psychique, et intellectuel de la jeunesse et à la construction nationale ; développer des forces de défense et de sécurité rassurées, rassérénées, confiantes et opérationnelles ; travailler à un système judiciaire au service de la justice ; œuvrer pour un système de santé performant à la hauteur technique et technologique requise.

Le candidat de la Coalition Kalfa 2018 a tenu à préciser que sa candidature est une sollicitation du jeune Diamoutenè, entérinée par la section ADEMA de Sikasso, qu’il a bien accepté volontiers.

Diakalia M Dembélé

Source: Le 22 Septembre

MaliwebPolitiqueadema-pasj,modibo keita
Cet offre politique aux maliens, du candidat de la Coalition Kalfa 2018, concerne toutes les questions brulantes de la nation Au-delà des meetings et autres activités liées à la campagne, le maire de la commune urbaine de Sikasso, KalfaSanogo, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet, a choisi un autre...