Le président du parti Yelema,  Moussa  Mara, ancien Premier ministre était face à la presse  le lundi  21 mai 2018 à Kati à l’occasion de son investiture comme candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. Il a longuement disséqué son projet de société intitulé PACTES2 (Programme d’Actions Concrètes  pour la Transformation Economique  et Sociale) qui s’articule autour de sept axes prioritaires qui sont entre  autres : la santé, l’éducation, la  formation, l’emploi, les jeunes,  les femmes et le sport.

Selon le président du parti, ce PACTES 2 est relatif  au développement humain et a pour ambition  de baliser les chantiers de la construction  d’un nouveau  type de Malien. Moussa Mara a relève dans  PACTES 2 : « Nous leur offrons les outils  pour que chacun  puisse  jouer son rôle dans la conduite du chantier ».

A ses dires, le Conseil national de  la jeunesse sera restructuré. Une fois élu président de la République promet-il,  l’éducation sera gérée par un seul  département. Il poursuit qu’il préfère de bons enseignants   qui enseignent sous l’arbre que de mauvais enseignants   qui donnent des cours en classe. Il a ajouté que l’enseignement supérieur a pour vocation  de faire la recherche et il a promis d’encourager la performance.

Le candidat reconnaît que la question de la décentralisation est au cœur de notre projet de société.

Moussa  Sissoko

Mali Sadio

MaliwebPolitiquemoussa mara
Le président du parti Yelema,  Moussa  Mara, ancien Premier ministre était face à la presse  le lundi  21 mai 2018 à Kati à l’occasion de son investiture comme candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. Il a longuement disséqué son projet de société intitulé PACTES2 (Programme d’Actions Concrètes  pour...