Kalfa Sanogo, maire de Sikasso, vient de fausser le plan de certains, qui rêvaient de rassembler toute la mouvance présidentielle autour d’un très probable candidat : l’actuel président IBK. L’ancien PDG de la CMDT qui a déclaré officiellement sa candidature au scrutin de l’année prochaine, décide ainsi d’affronter celui qu’il a toujours appelé son « ami »

aminata keita maiga journée internationale alphabetisation kalfa sanogo maire sikasso

Pour l’heure, il est le seul à présenter sa candidature pour affronter IBK en 2018. Ce samedi, répondant à l’appel de ses nombreux partisans, le maire de la ville de Sikasso, un poids lourd de l’Adema, s’est lancé dans la course pour porter les couleurs de son parti. Kalfa Sanogo a deux atouts : il est le maire d’une capitale régionale considérée comme l’une des plus importantes en nombre d’électeurs inscrits ; il est l’ancien PDG de la Compagnie malienne de développement textile (CMDT). Il est donc à même d’avoir des moyens, des réseaux.

Il s’agit là la fin d’une amitié politique de plusieurs dizaines d’années. Kalfa Sanogo a toujours présenté l’actuel président comme « son ami » et s’est toujours battu pour que son parti, Adema/PASJ, le soutienne. Son éviction de la tête de la CMDT a mis fin à cette relation et les deux hommes devraient se combattre lors du scrutin présidentiel de l’année prochaine.

TS

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Kalfa Sanogo, maire de Sikasso, vient de fausser le plan de certains, qui rêvaient de rassembler toute la mouvance présidentielle autour d’un très probable candidat : l’actuel président IBK. L’ancien PDG de la CMDT qui a déclaré officiellement sa candidature au scrutin de l’année prochaine, décide ainsi d’affronter celui...