L’Adema pasj compte récupérer sa place d’antan dans la région de Koulikoro et cela passe forcement par une revue des troupes. Le secrétaire général de la section de Koulikoro Abdoul Baki Cissé, accompagné par une forte délégation constituée par les cadres du parti de la région dont N’Dji Konaré, a présidé la rentrée politique de la sous section de Dianadougou le dimanche 14 Mai 2017. Une rentrée politique qui a permis au parti de l’abeille de passer au crible les questions permettant à la formation, de reconquérir le terrain et de ratisser des points dans le but d’aborder les prochaines échéances électorales en position de force dans la région de Koulikoro.

congres reunion adema pasj

Après la visite chez les notabilités de la ville de Kenegou la capitale du Dinadougou, la délégation  a regagné le foyer des jeunes où les militants les attendaient. Le secrétaire général de la sous section de Dinadougou Malick Kané a fait le point des élections communales passées qui a vu l’Adema se retrouver avec cinq conseillers. Il a remercié les militants pour leur pugnacité durant ces élections malgré les coups bas qu’ils ont  évités au grand bonheur du parti. Malick Kané a signalé que le parti se porte bien dans le Dinadougou et que cette rentrée politique permettra de jeter les jalons des préparatifs des prochaines échéances électorales dans le but d’engranger encore des points afin que le parti devient la première force politique de la région. Il a loué les énormes sacrifices consentis par  Abdoul Baki Cissé dans la région de Koulikoro en faveur de l’essor du parti de l’abeille. Abdoul Baki Cissé, à l’entame de ses propos, a encouragé la sous section de Dinadougou pour les résultats glanés lors des échéances électorales passées. Il a signalé que cette rentrée politique est une occasion de mobiliser les militants pour qu’ils affutent les armes dans le but de mieux aborder les futures élections. « L’Adema est une grande formation politique au Mali. Nous sommes habitués à jouer les premiers rôles et nous travaillons dans ce sens pour reprendre la place qui est la notre à savoir devenir la première force politique au sein de la région de Koulikoro », déclare-t-il. Cissé a convié les autres sous sections à emboiter le pas à celle de Dinadougou en préparant activement leur rentrée politique. Abondant dans le même sens, le secrétaire général de la section de Kati N’Dji Konaré a surtout apprécié la forte mobilisation des femmes de la sous section de Dinadougou. Les femmes constituent une véritable force et leur implication permettra de rehausser les flambeaux des abeilles dans la région. Il a invité les militants à aller retirer leur carte Nina qui sont leurs véritables armes de combat. La question de savoir si le parti de l’abeille présentera un candidat lors des présidentielles de 2018 était sur toutes les lèvres et le secrétaire général Cissé et ses invités N’Dji Konaré et Daouda Sangaré ont rassuré les militants en leur faisant savoir que le parti de l’abeille a été crée pour la conquête du pouvoir et que le parti aura son candidat. Le secrétaire général Abdoul Baki Cissé a remis une moto sanili neuve avec deux casques et un cadenas au parti, un geste qui a été hautement salué par les militants et qui lui ont promis de continuer sur la lancée des élections communales afin de mieux aborder les futures échéances électorales dans la deuxième région administrative du Mali.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Maliwebmaliweb netPolitique
L’Adema pasj compte récupérer sa place d’antan dans la région de Koulikoro et cela passe forcement par une revue des troupes. Le secrétaire général de la section de Koulikoro Abdoul Baki Cissé, accompagné par une forte délégation constituée par les cadres du parti de la région dont N’Dji Konaré,...