Que reproche-t-on au jeune député RPM Moussa Diarra de la commune IV ? Les responsables de la section viennent de le mettre à la touche pour lui préférer un autre cadre, Boubacar Magassouba sur une liste ADEMA avec la fille de Dioncounda Traaoré, Aissatou Traoré dite Pitchou.

 

Les textes du RPM exigent qu’après que les législatives de décembre 2018 eurent été avortées, il fallait renouer avec les primaires en conférence de section pour investir les candidats aux législatives du 29 mars 2020. Mais, les responsables de la section IV du RPM, le Secrétaire général Bakary Issa Kéita et son adjoint, l’ancien maire Issa Guindo viennent de tout mettre en œuvré pour écarter le député Moussa Diarra. Ils ont manigancé les choses pour parachuter sans passer par les comités, les sous-sections et la section pour parachuter Boubacar Magassouba sur la liste RPM-ADEMA en tandem avec la fille de l’ex-président Dioncounda Traoré, Aissatou Traoré dite Pitchou.

Pourtant, les militants et les électeurs expriment leur attachement à l’égard du jeune député Moussa Diarra, qui jouit de 20 ans de militantisme au sein du parti du tisserand, depuis sa création.

Selon certaines sources, Moussa Diarra sera candidat aux prochaines législatives avec ou sans le RPM. Faut-il rappeler que le député sortant, élu en 2013, a brillé à l’Hémicycle où il a été président de la Commission Emploi, jeunesse, sports et promotion de la femme. Principal cerveau du groupe parlementaire RPM, il  a été l’orateur principal pour l’adoption de la loi 052 relative à la promotion du genre. Avant son mandat de député, il était élu municipal, maire signataire à Sébénikoro où il rendu d’énormes services aux populations.
A suivre.
Kassoum TOGO
Mali Horizon
MaliwebPolitique
Que reproche-t-on au jeune député RPM Moussa Diarra de la commune IV ? Les responsables de la section viennent de le mettre à la touche pour lui préférer un autre cadre, Boubacar Magassouba sur une liste ADEMA avec la fille de Dioncounda Traaoré, Aissatou Traoré dite Pitchou.   Les textes du RPM...