Regroupés en sit-in devant le ministère du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions pour non-respect de l’engagement pris par le gouvernement. C’était le mardi 12 juin 2018.

“Trop c’est trop, nous réclamons l’intégration immédiate des 70 diplômés handicapés dans la fonction publique. Nous demandons la poursuite de l’intégration à titre exceptionnel des handicapés dans la fonction publique engagés depuis 1997. Nous réclamons sans délai le respect des textes”. Tels étaient entre les slogans des diplômés handicapés du Mali devant le ministère de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions.

Le porte-parole Moctar Bah a dénoncé la violation des textes par le gouvernement. Selon ses explications, la Fédération malienne des associations de personnes handicapées (Femaph) a décidé une fois de plus de monter au créneau pour se faire entendre. Malgré plusieurs démarches, la situation reste inchangée depuis 7 ans.

“Nous savons où est le problème. Le gouvernement se fout de nous. Nous n’allons pas prendre les armes, mais nous allons réclamer nos droits où qu’ils se trouvent. L’Etat doit donner du travail aux citoyens, car nous naissons égaux. Nous allons lutter jusqu’à l’application de ces textes”, a averti Drissa Diarra, personne handicapé.

Il a rappelé que ce sit-in entre dans le cadre des activités de mise en œuvre du Projet d’amélioration de l’accès des personnes handicapées aux services sociaux et à la participation citoyenne au Mali.

Adama Diabaté

Source: L’ indicateur du renouveau

MaliwebmaliwebPolitique
Regroupés en sit-in devant le ministère du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions pour non-respect de l’engagement pris par le gouvernement. C’était le mardi 12 juin 2018. “Trop c’est trop, nous réclamons l’intégration immédiate des 70 diplômés handicapés dans la fonction publique. Nous demandons la...