Les membres du Comité national de pilotage du projet-1 du programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel (P2RS) ont tenule jeudi 23 novembre 2017 leur 3ème session. C’était dans la salle de conférence, en présence du Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, Dr Abdoulaye Amadou ; du représentant des Départements Ministériels, de la Banque Africaine de Développement, des Gouverneurs de Régions, des Présidents des Conseils Régionaux et les Membres du Comité National de Pilotage.

Session inaugurale Comite pilotage P2RS conference reunion

Rappelons que l’Accord de prêt et le protocole du Projet du Programme de Renforcement de la Résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel(P2RS) ont été signés avec la Banque Africaine de Développement (BAD) le 12 Décembre 2014. Ce Projet-1 qui a été lancée officiellement le 16 décembre 2015 a  pour objectif global de contribuer à la réduction de la pauvreté l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel. Son objectif spécifique est d’accroitre, sur une base durable, la productivité et les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques au Sahel. A voir que le P2RS a enregistré son premier décaissement sur le fonds FAD le 23 octobre 2015.

Selon le Secrétaire général du Ministère, Dr Abdoulaye Amadou, l’année 2018 est considérée comme le démarrage effectif des activités sur le terrain car, comme tout projet agricole, la mise en œuvre des préalables pour le démarrage est toujours complexe. A ses dires, il s’agit de l’élaboration des dossiers des études et des appels d’offres pour le recrutement des prestataires. Pour lui, l’exercice financier 2018 du P2RS, avec un budget de 11 milliards 754 millions de FCFA, sera essentiellement consacré au financement des travaux qui ne nécessitent pas d’étude au préalable, les études de travaux de réalisation des infrastructures hydro-agricoles, des acquisitions de biens et des services et des conventions avec les Directions Techniques.

Pour le Mali, le coût du Projet est estimé à 31,94 milliards de FCFA. Celui-ci est reparti entre un prêt et un don du FAD de 27,15 milliards de FCFA chacun soit 85% ; le Gouvernement du Mali pour 4,14 milliards de FCFA soit 13% et les bénéficiaires pour 650 millions de FCFA soit 2%. C’est ainsi qu’il sera mis en œuvre sur une durée de vingt ans, en phases successives de cinq, dans le cadre de la réalisation de l’objectif « Zéro faim en 2032 » de l’Alliance globale pour la résilience au Sahel (AGIR).

Le programme s’exécutera à travers quatre projets de cinq ans chacun et sous trois composantes, à savoir :Développement des infrastructures rurales; Développement des chaines de valeur et des marchés régionaux; et Gestion du projet.

S.K. KONE

MaliwebPolitique
Les membres du Comité national de pilotage du projet-1 du programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel (P2RS) ont tenule jeudi 23 novembre 2017 leur 3ème session. C’était dans la salle de conférence, en présence du Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, Dr...