Suite à la prorogation du mandat des députés, l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba) et le Rassemblement pour le développement du Ma (RPDM) s’étaient réunis le lundi dernier au siège du RPDM. A l’issue de cette rencontre, les deux partis ont ensemble estimé que cette nouvelle prorogation est anti constitutionnelle. Donc purement illégale.

De ce fait, ils ont précisé que cette Assemblée Nationale n’est plus représentative de la réalité du paysage actuel de la scène politique du pays. Ainsi, ils ont « énergiquement condamné » ce nouveau mandat illégalement accordé aux députés selon eux.

Source: Le Pays

MaliwebPolitique
Suite à la prorogation du mandat des députés, l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba) et le Rassemblement pour le développement du Ma (RPDM) s’étaient réunis le lundi dernier au siège du RPDM. A l’issue de cette rencontre, les deux partis ont ensemble estimé que cette nouvelle prorogation est anti...