L’élu de Kolondièba, Dr Oumar Mariko, a interpellé hier mercredi le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr Tiémoko Sangaré, sur la gestion de l’armée. Ce fut un échange par moment très virulent.

D’entrée de jeu, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr. Tiémoko Sangaré, a gaffé en disant avoir ignoré les raisons de la prolifération des milices au Mali et n’être pas en mesure de donner de chiffre sur ces milices. Face aux élus de la Nation, il a tenu à dégager toute responsabilité de l’Etat dans la création des milices à travers le pays.

Ce n’est pas l’avis de Dr Oumar Mariko qui a jugé les réponses du ministre de la Défense et des Anciens combattants non convaincantes. « Comme le ministre n’a pas de réponse sur la question relative à la prolifération des milices au Mali, je vais lui donner ma réponse. La prolifération des milices au Mali, s’explique par l’incapacité de l’Etat à protéger les citoyens », a répliqué l’élu de Kolondièba.

Le député du parti Sadi n’a pas manqué d’évoquer l’irresponsabilité du ministre face à l’attaque du camp de l’armée à Dioura qui a fait plusieurs morts en mars dernier. « La logique voudrait que le ministre de la Défense lui-même démissionne et non le Chef d’état-major général des armée », a-t-il dénoncé.

Le député Oumar Mariko a aussi dénoncé la surfacturation du département pour la prise en charge en nourriture des militaires déployés sur le terrain. Il a aussi été question de la délocalisation du siège du G5 Sahel de Sevaré à Bamako. Après avoir essayé de contourner la question, le ministre a fini par dire la vérité sur la question. « Le transfert du siège du G5 Sahel ne relève pas d’un seul pays, tous les pays membres ont leur mot à dire. Il faut savoir que le Mali s’est opposé au transfert du siège du G5 Sahel à Bamako, mais il a été mis à minorité », a informé Pr. Tiémoko Sangaré… Lire la suite sur aumali.net

Y. C

MaliwebPolitique
L’élu de Kolondièba, Dr Oumar Mariko, a interpellé hier mercredi le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr Tiémoko Sangaré, sur la gestion de l’armée. Ce fut un échange par moment très virulent. D’entrée de jeu, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr. Tiémoko Sangaré,...