La chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako a annulé ce 2 mars la procédure judiciaire contre Ras Bath et ses coaccusés, poursuivis pour tentative de déstabilisation des institutions du Mali.

 

« La chambre d’accusation annule la procédure et les mandats de dépôt. Ordonne la mise en liberté », précise Abdrahamane Touré, l’un des avocats de la défense.

Arrêté le 21 décembre 2020 par des agents de la Sécurité d’Etat, Ras Bath n’a vu son dossier formellement judiciarisé que le 27 décembre 2020. Date à laquelle le Procureur de la République a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire au niveau du Service d’Investigations Judiciaires de la Gendarmerie Nationale. Cela après plusieurs dénonciations des conditions de son arrestation assimilée à un « enlèvement » par ses partisans et des organisations de presse.

Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath était placé sous mandat de dépôt depuis le 31 décembre 2020 après une décision du juge du tribunal de la commune 3 de Bamako.

Source : Malivox

MaliwebJusticeMali actuMalijetPolitique
La chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako a annulé ce 2 mars la procédure judiciaire contre Ras Bath et ses coaccusés, poursuivis pour tentative de déstabilisation des institutions du Mali.   « La chambre d’accusation annule la procédure et les mandats de dépôt. Ordonne la mise en liberté », précise Abdrahamane...