Le quatrième numéro de notre émission « Bamanankan sur Seine » a reçu Ras BATH un invité à la fois prestigieux et sulfureux tant il déclenche simultanément de la passion chez certains maliens partout dans le monde et de la crainte chez d’autres.  Il ne laisse personne indifférent. Ras BATH déplace des foules au Mali et en dehors.

Dès que la nouvelle de sa visite en France a été annoncée, notre messagerie a explosé en demandes. Certains nous ont demandé de l’inviter impérativement sur notre média, d’autres nous ont demandé à le rencontrer. Nous avons simplement joué notre rôle de média.  Le Vendredi 21 Juillet 2017, nous avons reçu le malien qui suscite le plus de réactions en ce moment sur les réseaux sociaux. L’esplanade de la défense a été le théâtre de l’enregistrement du numéro 4 de « Bamanankan sur Seine » avec comme invité Ras BATH.

mohamed youssouf bathil rasbat invite rfi france 24 radio

Prévu pour 18h, le guide du CDR (collectif pour la défense de la république) arrivera avec 1h33 de retard. Cette précision peut relever de l’ordre du détail pour un invité lambda mais pas pour le guide d’une révolution. Celui qui est arrivé à l’heure chez RFI et TV5 n’avait aucune excuse d’arriver en retard chez le seul média africain de sa tournée européenne. Le comportement irréprochable exigé aux autres doit prévaloir pour soi-même.

youssouf mohamed bathily ras bat europe usa amerique france paris restaurant diner mange

Dans cette première partie de l’émission, il s’agira de parler de l’activiste, de ses influences et du rastafarisme revendiqué par Ras BATH.

Très cultivé et très éloquent, Ras BATH est revenue sur son enfance et l’éducation stricte reçue de la part de son oncle qui l’a élevé jusqu’à l’adolescence.

D’ailleurs il ne découvrira réellement que son oncle n’était pas son père biologique que vers l’âge de 16 ans. L’éducation reçue par l’oncle qui se voulait rassembleur est passée par là.

Ras Bath a une maîtrise de l’idéologie resta à la qu’elle il s’identifie. Selon lui les Rastas place l’humain et ses droits élémentaires au cœur de la vie. Les maliens ne diffèrent pas des rastas d’où selon lui il n’a pas besoin d’adapter l’un à l’autre, ils sont un.

Les questions les plus récurrentes adressées par nos abonnés sont relatives aux projets futurs de Ras BATH. A ce niveau, tous les fantasmes sont permis. Va-t-il se présenter comme candidat à l’élection  présidentielle de 2018 ? Va-t-il faire de la politique ? Le CDR deviendra-t-il un parti politique ? Selon Ras BATH, dès lors qu’on s’intéresse à la gestion de la cité, on fait de la politique. On peut servir la cité sans être élu.  On peut être productif pour la nation sans être président.

 

 

 

 

 

 

Celui qui vote, qui paye ses impôts pour financer les dépenses publiques est utile car permet de construire le pays, et devient l’employeur du président élu et décide de le changer ou Pas. Si cette façon de faire est de la politique alors le rasta le plus célèbre du Mali fait de la politique mais pour ce qui est de sa candidature à la présidence du Mali ce n’est pas à l’ordre du jour.

 

Elijah De BLa

MaliwebPolitiqueVideo
Le quatrième numéro de notre émission « Bamanankan sur Seine » a reçu Ras BATH un invité à la fois prestigieux et sulfureux tant il déclenche simultanément de la passion chez certains maliens partout dans le monde et de la crainte chez d’autres.  Il ne laisse personne indifférent. Ras BATH déplace...