Des milliers de manifestants ont pris d’assaut, le vendredi 10 juillet, la Place de l’Indépendance pour réclamer le départ du président IBK et de son régime. A défaut d’obtenir la démission du Chef de l’État sur place, les responsables du M5- RFP ont déclenché la désobéissance civile qui a conduit à des actes de vandalisme et au pillage dans certains bâtiments publics.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Des milliers de manifestants ont pris d’assaut, le vendredi 10 juillet, la Place de l’Indépendance pour réclamer le départ du président IBK et de son régime. A défaut d’obtenir la démission du Chef de l’État sur place, les responsables du M5- RFP ont déclenché la désobéissance civile qui a...