Dans la nuit du 30 septembre au 1e octobre derniers,  la compagnie des FAMas de la force conjointe du G5 Sahel a été l’objet d’une double attaque terroriste survenue à  Mondoro et à Boulkessi dans la région de Mopti.

 

Le bilan provisoire fait état de trente-huit morts, huit blessés, trente-trois portés disparus retrouvés dans les rangs de l’armée et beaucoup de matériels emportés et/ou endommagés par les assaillants. Face à cette grave situation, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) souhaite vivement que les soldats portés disparus soient retrouvés en bonne santé.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
Dans la nuit du 30 septembre au 1e octobre derniers,  la compagnie des FAMas de la force conjointe du G5 Sahel a été l’objet d’une double attaque terroriste survenue à  Mondoro et à Boulkessi dans la région de Mopti.   Le bilan provisoire fait état de trente-huit morts, huit blessés, trente-trois...