Le gouvernement de transition que l’on attendait avec tant d’impatience a été mis en place, il y a de cela quelques semaines. Premier constat : il est majoritairement occupé de militaires, de leurs proches, amis et connaissances. On ne va pas faire, ici, un décryptage ou une autopsie de la nouvelle équipe.

 

Il s’agit, ici, pour nous, de relever juste une des plus grandes incongruités de l’équipe de Moctar Ouane ; à savoir, le portefeuille de la réconciliation occupé par le colonel-major Ismaël Wagué. Comment a-t-on pu nommer à ce poste, si stratégique, un militaire ? Que peut-il faire à ce poste ?

La nomination a surpris plus d’un, car le titulaire ne présente aucun profil en rapport avec le ministère de la réconciliation. Il n’a jamais rien fait dans le cadre de la réconciliation dans ce pays, bien au contraire. Il ne peut donc rien y faire. Certains pensent que c’est à cause des projets au niveau de la réconciliation que le CNSP l’y a placé.

La Rédaction

Source : Nouvelle Liberation

MaliwebPolitique
Le gouvernement de transition que l’on attendait avec tant d’impatience a été mis en place, il y a de cela quelques semaines. Premier constat : il est majoritairement occupé de militaires, de leurs proches, amis et connaissances. On ne va pas faire, ici, un décryptage ou une autopsie de la...