Cité parmi les porteurs du projet de constitution d’une nouvelle plateforme politique de contestation de la réforme constitutionnelle, le Président du Mouvement patriotique pour le renouveau, le Dr Choguel Kokalla MAIGA, tout en précisant n’en avoir pas connaissance, juge prématurée une telle initiative.

Selon des sources concordantes, certains leaders politiques seraient inscrits dans une dynamique de formation d’une nouvelle plateforme politique dont l’objectif serait de faire barrage au projet de réforme constitutionnelle. L’on cite Oumar Ibrahim TOURE de l’Alliance pour la république (APR), Me Mountaga TALL du CNID-Faso Yiriwa Ton, Tièman Hubert COULIBALY de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD), et Choguel Kokalla MAIGA du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR).

Cependant, ce dernier, hier, au cours d’un entretien téléphonique, a assuré n’avoir connaissance d’aucun projet de plateforme politique anti-révision constitutionnelle. Il reconnaît néanmoins avoir eu des rencontres avec des responsables politiques, dont Oumar Ibrahim TOURE, pour discuter de la situation politique et sécuritaire du pays. Mais qui n’a rien à voir avec la constitution d’une plateforme politique, à fortiori de contestation du projet de réforme de la Constitution du 25 Février 1992.

D’ailleurs, pour l’ancien ministre, au moment où le ‘’dialogue politique inclusif’’ focalise l’attention nationale, la priorité ne devrait pas être portée sur la constitution de nouveaux regroupements politiques. « Ce serait prématuré », pense Dr Choguel Kokalla MAIGA.

Il faut dire qu’à la faveur de la signature de l’Accord politique de gouvernance, plusieurs regroupements politiques ont été sérieusement ébranlés. Une décantation de la situation politique, au sortir du ‘’dialogue politique inclusif’’, devrait donner une meilleure visibilité pour la formation des regroupements appropriés.

Pour le moment, autant le Gouvernement que l’Assemblée nationale, multiplient les rencontres avec les responsables politiques, administratifs pour recueillir leurs propositions, en vue de la mise en œuvre de l’Accord politique de gouvernance qui prévoit : ‘’l’organisation dans les meilleurs délais d’un dialogue politique inclusif avec toutes les forces politiques du Mali’’.

PAR BERTIN DAKOUO Et Sikou BAH

Source: info-matin
MaliwebPolitiqueMountaga Tall
Cité parmi les porteurs du projet de constitution d’une nouvelle plateforme politique de contestation de la réforme constitutionnelle, le Président du Mouvement patriotique pour le renouveau, le Dr Choguel Kokalla MAIGA, tout en précisant n’en avoir pas connaissance, juge prématurée une telle initiative. Selon des sources concordantes, certains leaders politiques...