Le ministère des Maliens de l’Extérieur et de la Coopération Internationale en collaboration avec l’appui de la Deutsche Gesellschaft für Zummenarbeit (GIZ), Expertise France (EF), et avec le soutien de l’Union Européenne (UE) ont organisé la cérémonie officielle de remise du guide synthétique sur les filières porteuses au Mali pour l’investissement productif de la diaspora. C’était hier mardi 2 mars 2021, à l’Hôtel Azalaï de l’Amitié.  

 

 

Coprésidé par les ministres des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Alhamdou Ag Ilyène et son homologue de l’Industrie, du Commerce et des Investissements, Harouna Niang, le Guide des Filières porteuses pour l’investissement productif de la Diaspora au Mali, est un véritable outil d’informations et d’orientations pertinent pour les investisseurs et potentiels investisseurs de la diaspora malienne. Il vise à promouvoir l’engagement de la Diaspora pour l’investissement productif, un projet au cœur du dispositif de la Politique nationale des Migrations.   

Au cours de son intervention, l’Ambassadeur de l’Union Européenne, SEM Bart Ouvry a mis un accent particulier sur la jeunesse qui reste le moteur d’un développement durable, et a aussi noté la prise en compte de la Politique Nationale de la Migration au Mali (PONAM) dans le guide synthétique.   

Selon le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Harouna Niang, cette présente cérémonie s’inscrit en droite ligne des actions que mène son département dans le cadre de la contribution à la promotion économique du Mali. Il a salué cette initiative de promouvoir l’engagement de la diaspora pour l’investissement productif qui reste et demeure le socle de la Politique nationale de la Migration.   

Il a rappelé que notre pays est un champion dans la production du coton et deuxième producteur de bétail et de céréales en Afrique de l’Ouest. Il dispose de plus de 2 millions de terres irrigables dont seulement 10% sont mises en valeur.  

Il dira que la volonté du Gouvernement aujourd’hui est d’inciter la diaspora vers des investissements productifs capables de créer de revenus supplémentaires et des emplois durables comme mentionnés dans la Politique Nationale de Migration du Mali (PONAM) adoptée en septembre 2014, et dont son plan d’action a été actualisé en octobre 2020 à Ségou.  

À l’en croire, ce document « important pour la diaspora malienne et le développement du Mali » constitue un important support d’aide à la décision d’investissement non seulement pour la diaspora, mais aussi pour l’ensemble des investisseurs intéressés par la destination Mali. Avant d’annoncer la création d’un guichet unique pour la diaspora malienne, afin qu’elle puisse trouver des outils prêts pour un investissement meilleur.  

« Nous devons transformer le potentiel économique du Mali pour contribuer à la création de richesse et de plus-value », a-t-il laissé entendre.  

Le Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Alhamdou Ag Ilyène, a pour sa part, salué les efforts et les résultats de la coopération Sud-Sud et a exhorté les partenaires à plus de soutien des actions envers la diaspora.  

L’élaboration de ce Guide s’inscrit et répond au déficit d’information de nos compatriotes établis à l’extérieur sur les opportunités d’investissement au Mali et les démarches nécessaires à suivre pour la réalisation des projets d’investissements. Il est un document d’une quinzaine de pages qui permettra aux éventuels investisseurs de la diaspora d’avoir des informations ciblées sur les opportunités qu’offre notre pays.   

L’ambition du projet du Guide des filières porteuses pour l’investissement productif de la diaspora est de faire de la diaspora un levier de développement socioéconomique à travers la Coopération Sud-sud, financé par l’Union Européenne et la République Fédérale d’Allemagne et mis en œuvre par la GIZ et Expertise France, dans une approche Team Europe, et regroupant LE Maroc, la Côte d’Ivoire et le Mali.  

Cependant, on y trouve entre autres, les secteurs de l’agro-industrie, des BTP, des mines, des énergies renouvelables, de l’hôtellerie, des TIC…   

 Il se veut être un outil de promotion pour diriger l’investissement de la diaspora sur les filières productives, en vue de contribuer au développement économique du pays par la création de richesses et d’emplois pour les jeunes.  

Étaient présents à cette cérémonie : les Ambassadeurs accrédités au Mali de la délégation de l’Union Européenne au Mali, SEM Bart Ouvry ; celui de la France SEM Joël Meyer ; du Sénégal SEM Birame Mbagnick Diagne, de la Côte d’Ivoire SEM Check Ibrahim Bagayoko ; le directeur général adjoint d’Expertise France Hervé Conan ; ainsi que plusieurs autres partenaires.  

Aïssétou Cissé  

Source : LE COMBAT

MaliwebPolitique
Le ministère des Maliens de l’Extérieur et de la Coopération Internationale en collaboration avec l’appui de la Deutsche Gesellschaft für Zummenarbeit (GIZ), Expertise France (EF), et avec le soutien de l’Union Européenne (UE) ont organisé la cérémonie officielle de remise du guide synthétique sur les filières porteuses au Mali...