Le Président de la République Ibrahim Boubabcar Kéita a reçu ce mardi soir ( 26 février 2019 ) à huit clos le chef de file de l’Opposition Soumaïla Cissé à Koulouba. Les discussions ont porté sur la situation politique et sécuritaire, la crise sociale, la situation économique et financière, et toutes les questions essentielles du pays. Après ce premier tête à tête depuis les élections présidentielles en juillet et août 2018, les deux hommes devraient se rencontrer à nouveau la semaine prochaine selon le chef de l’opposition.

« Il n’y a eu aucun sujet tabou…de la crispation politique en passant par la situation sécuritaire et le projet de révision constitutionnelle, la discussion a été franche et sans détour sur toutes les difficultés actuelles », déclare Soumaïla Cissé.
« Nous avons discuté du Mali et de l’ensemble des problèmes qui préoccupent les Maliens notamment la sécurité, la crise sociale, les situations économiques et financières et la crise politique », ajoute le chef de file de l’Opposition.
« Je pense qu’il n’y a pas un sujet d’importance aujourd’hui qui n’ait été abordé », estime-t-il avant de poursuivre que « c’est pour ça que nous nous retrouverons la semaine prochaine pour approfondir les discussions et trouver un mode opératoire fiable et crédible de sortie de crise».
De son côté la majorité estime que cette rencontre est le début d’un processus qui vise à dégager « un minimum consensuel » sur des questions relatives à la réforme institutionnelle, à la sécurité et la mise en œuvre de l’Accord pour la paix.
« De notre coté, nous n’avons plus aucun grief à opposer à l’opposition, nous souhaitons qu’elle fasse des propositions qui aillent dans le bon sens pour que nous faisons face aux nombreux défis de la sécurité, de la cohésion sociale et du referendum », explique Mamadou Camara de la cellule de communication du RPM.
Les discussions entre le Président de la République IBK et le chef de file de l’Opposition Soumaïla Cissé vont se poursuivre la semaine prochaine.
En attendant, cette rencontre entre IBK et Soumaïla Cissé permet d’établir le dialogue, estime certains observateurs. Selon Baba Dakono, elle pourrait aboutir à la création d’un cadre consensuel de gestion des questions brûlantes.
Baba Dakono, chercheur à l’institut d’études de sécurité de Bamako

 

Source: studiotamani

MaliwebMali actumaliwebMaliweb Malijet Maliactumaliweb netPolitique
Le Président de la République Ibrahim Boubabcar Kéita a reçu ce mardi soir ( 26 février 2019 ) à huit clos le chef de file de l'Opposition Soumaïla Cissé à Koulouba. Les discussions ont porté sur la situation politique et sécuritaire, la crise sociale, la situation économique et financière,...