Le mardi 23 janvier 2018, le siège du parti ADP/Maliba a abrité une conférence de presse à l’initiative des jeunes des partis politiques du Mali. C’était sous la présidence d’Issa Coulibaly. Selon eux, les responsables du parti au pouvoir le RPM veulent s’accaparer de façon illégale le Réseau.

Au niveau du RJPPM, la pression est grande. Selon Issa Coulibaly, le Réseau des jeunes des partis politiques du Mali (RJPPM) est une initiative de la Fondation Centre malien pour le dialogue interpartis et la démocratie (CMDID), mise en œuvre pour promouvoir l’enracinement et l’ancrage de la démocratie au Mali. « Mettre en symbiose toutes les actions des identités jeunes des partis politiques permettra un brassage des jeunes futurs cadres politiques », a-t-il clarifié.

Parlant des objectifs, il dira que le regroupement vise à renforcer la représentation des jeunes dans les instances de prise de décisions, d’impulser la révision et l’application des textes des partis politiques en faveur des jeunes, d’initier et d’encourager la mise en réseau et le dialogue entre les jeunes des partis politiques, de promouvoir le civisme et le patriotisme chez les jeunes, de créer un climat de confiance et promouvoir la sensibilisation des jeunes à la chose politique.

M. Coulibaly a parlé des abus et manigances de M. Bengaly qui, à un certain moment, voulait s’accaparer du Réseau en voulant rester l’éternel président. « Qu’il me soit permis de saluer des responsables de l’URD qui sont allés jusqu’à répudier Bengaly », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’après avoir été viré par l’URD Bengaly a aussitôt rejoint le parti au pouvoir le RPM à travers la complicité de Tembiné. Ils ont comploté pour venir avec un certain Adama Togo qui ne répondait pas du tout aux critères.

« Le bureau mis en place le 16 janvier 2018 par la Fondation CMDID et dirigé par Adama Togo du RPM s’est constitué sur fond de violation des textes du RJPPM, de trafic d’influence, d’intimidations, d’achat des consciences par certains responsables du parti au pouvoir », ont-ils insisté. Et d’inviter les uns et les autres à prendre leurs responsabilités pour la stabilité.

LE CONFIDENT

Le combat

MaliwebPolitiqueadp/maliba
Le mardi 23 janvier 2018, le siège du parti ADP/Maliba a abrité une conférence de presse à l’initiative des jeunes des partis politiques du Mali. C’était sous la présidence d’Issa Coulibaly. Selon eux, les responsables du parti au pouvoir le RPM veulent s’accaparer de façon illégale le Réseau. Au niveau...