«Le budget de l’État ne peut supporter seul toutes les revendications pour les routes» dixit Mme Traoré Zeynabou Diop

 

En compagnie de trois (03) collègues à savoir: les ministres de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar; de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré; du Dialogue Social, du Travail et de la Fonction Publique, Hamadoun Dicko, la ministre en charge des Infrastructures et de l’Équipement, Mme Traoré Zeinab Diop, ont fait le point, le soir du lundi 9 septembre. Une sortie où le gouvernement a appelé les contestataires de Gao et Tombouctou à savoir raison garder.

D’entrée de jeu, c’est le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, qui s’est exprimé. Le ministre en charge de la communication a qualifié de «légitimes» les revendications citoyennes du côté de Gao, Ménaka et Tombouctou. Il a appelé les meneurs à plus de retenue sachant que le Mali traverse une crise multisectorielle. Les propos attribués au Premier ministre, Dr Boubou Cissé, par la jeunesse du Nord ont été démentis par Yaya Sangaré. «Pour construite le pays, il faut le calme et la sérénité», a-t-il lancé.

Source : Nouvel Horizon

MaliwebPolitique
«Le budget de l’État ne peut supporter seul toutes les revendications pour les routes» dixit Mme Traoré Zeynabou Diop   En compagnie de trois (03) collègues à savoir: les ministres de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar; de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré; du Dialogue...