Depuis la nomination de celui qui ne manquait pas d’occasion pour accabler les autorités de la transition, les décisions Mcarthystes deviennent monnaie courante au Mali et font peser sur la démocratie, un véritable danger. Oui, les méthodes actuelles de Choguel s’apparentent à celles d’un certain Joseph McCarthy.

 

Joseph McCarthy était un élu américain du Parti Républicain qui, en 1950, a pris la tête d’une campagne hystérique contre les communistes, leurs sympathisants et ceux qui sont supposés tels. Dénonciations calomnieuses, purges, hystéries anti-communistes, anti-démocrates, anti-syndicales. Dans le contexte de la guerre froide, pendant trois ans, le Sénateur Mc Carthy a créé aux USA et dans le monde, une ambiance obsessionnelle d’intolérance et d’atteintes aux libertés démocratiques fondamentales.

Voilà à quoi ressemble l’ambiance politique de mon pays sous le règne de celui qui rêve d’instaurer le culte de la pensée unique, de restaurer l’UDPM. Notre McCarthy National.

La nouvelle stratégie qui consiste à insulter, à tout bout de champs, ceux qui restent encore lucides sur la situation politique du pays, sur les dérives dictatoriales d’un premier Ministre aux abois est révolue.

Ni les injures, les intimidations ne nous déviera de notre lutte pour un Mali nouveau, un Mali réconcilié avec ses enfants.

Avec une telle situation, ils osent nous demander de nous taire. Comment continuer à se taire ?

Comment continuer à se taire ? Quand les enfants du pays sont égorgés comme des mouches dans une passivité indescriptible ;

Comment continuer à se taire quand le panier de la ménagère est vide à cause de la flambée des produits de première nécessité (lait, sucre, viande, pain, riz, mil etc ) ;

Comment continuer à se taire, quand le front social est en ébullition avec la grève des banques, de l’enseignement supérieur, dans le secteur des hydrocarbures, de l’enseignement général, bref des secteurs vitaux du pays ;

Comment continuer à se taire, quand un premier ministre dans un élan de populisme isole le pays de ses voisins et partenaires stratégiques ?

Comment continuer à se taire, quand dans sa tentative de restauration de l’ère UDPM, les libertés fondamentales, acquises au prix du sang de maliens sont bafouées ;

Non… il est trop facile de nous demander de courber l’échine devant un premier ministre fébrile, un Premier ministre aspirant dictateur, incapable de rassembler les enfants du pays. Notre McCarthy frénétique, qui s’adonne à des pratiques dignes d’une autre époque, est déterminé à faire taire tous ceux qui ne parlent pas le même discours.

Non, oh que NON ! Un pays ne se gère ni dans l’arrogance, ni dans les invectives encore moins dans la division des maliens.

Hier, comme aujourd’hui, notre force, c’est notre détermination !

 

Etienne Fakaba SISSOKO

MaliwebPolitique
Depuis la nomination de celui qui ne manquait pas d’occasion pour accabler les autorités de la transition, les décisions Mcarthystes deviennent monnaie courante au Mali et font peser sur la démocratie, un véritable danger. Oui, les méthodes actuelles de Choguel s’apparentent à celles d’un certain Joseph McCarthy.   Joseph McCarthy était...