Investi candidat de la section RPM de Kolondièba, Dr Sidiki N’fa Konaté peut compter sur le soutien des populations du terroir de ses ancêtres. Dès l’annonce de sa candidature, elles sont mobilisées pour lui assurer la victoire au soir du 29 mars, date du premier tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale.


En effet, lors de son investiture qui a été fêtée à Kolondièba et dans le Gantièdougou, l’ancien patron de l’Ortm a exprimé sa volonté à tout mettre en œuvre pour que le souhait des populations qui ont sollicité sa candidature soit exaucé, pour servir le Mali et Kolondièba. C’est à ce titre que Dr Konaté s’est engagé à gagner ces élections avec les populations, pour Kolondièba et pour le Mali. Il a été désigné candidat du RPM à Kolondièba par consensus, après que plusieurs potentiels adversaires aient décidé de taire leurs candidatures, le jugeant mieux placé pour remporter cette bataille électorale.
Après son investiture, l’enfant de Tousséguéla qui fera front commun avec le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Daouda Moussa Koné, bénéficie d’une grande mobilisation des fils du terroir autour de sa candidature. Cette mobilisation et son acceptation spontanée par les populations sont dues à plusieurs choses. D’abord, Sidiki N’fa Konaté s’est toujours soucié des problèmes de la terre de ses ancêtres, où il a réalisé plusieurs infrastructures pour améliorer les conditions de vie de ses parents. Mais au-delà de cet aspect, il est de la lignée de la chefferie de Gantièdougou. C’est pourquoi sa candidature a eu la bénédiction des populations de Kolondièba qui le connaissent à cause des hautes fonctions qu’il a occupées, et de ses nombreuses réalisations dans le cercle. Mais aussi à cause de la famille dont il est issu, laquelle est pour l’engagement de ses membres pour la communauté. Pour ce faire, les populations lui ont manifesté tout leur soutien à travers une mobilisation sans précèdent autour de la 3ème édition du tour cycliste du Gantièdougou le week-end dernier, communément appelé « Gantièdougou janjo ». Il s’agit d’une course cycliste qui met en compétition les populations d’une grande partie du cercle de Kolondièba, et soutenue par plusieurs activités connexes. Plus de trente villages ont pris part à cette édition, où ils ont eu l’occasion de côtoyer le candidat Sidiki N’fa Konaté. Cette course a lieu sur une distance de 102 kilomètres, l’équivalent de trois fois la distance séparant Kèlèkèlè, Tousséguéla et Sogolondiè. Ne pouvant rater cette fête de cohésion et rapprochement des populations, Dr Konaté a indiqué que le rôle du député consiste à voter des lois qui vont contribuer à améliorer les conditions de vie des populations. Aussi, selon lui, le député est envoyé en mission par les populations qui l’ont élu pour porter leur voix à l’Assemblée nationale. Par ailleurs, il a lancé que le député peut aussi initier des projets de loi, des programmes de coopération avec des partenaires sur des projets visant à améliorer les conditions de vie des populations. A l’issue de cette activité, Sidiki N’fa Konaté a rencontré les jeunes et les femmes à Kalakan et rendu visite aux personnes âgées à Wakoro, qui lui ont exprimé tout leur soutien pour les élections législatives à venir. Après Wakoro, le candidat du RPM s’est rendu à Dièdièba, où il a rendu visite au chef de village et à l’imam. Lui exprimant leur soutien, ils l’ont accompagné avec des bénédictions pour les élections à venir, afin que les populations de Kolondièba soient valablement représentées à l’Assemblée nationale. Avant de regagner Bamako, Sidiki N’fa Konaté s’est rendu à Bessina, où il a échangé avec le chef de village et ses conseillers.
Partout où l’enfant de Tousséguéla a posé le pied, c’est la ferveur totale qui a prévalu autour de sa candidature, longtemps sollicitée, mais déclinée pour des raisons professionnelles. Mais cette mobilisation autour de lui sème déjà la panique chez certains de ses adversaires qui, bien qu’ils se soient portés candidats à ces élections, demandent un report pour, disent-ils, des questions de sécurité. Peine perdue donc car, au cours d’une récente rencontre avec la presse, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, en charge de l’organisation des élections, a écarté toute option de report de ces joutes électorales.
Jean Goïta

Journal La Lettre du Mali

MaliwebPolitique
Investi candidat de la section RPM de Kolondièba, Dr Sidiki N’fa Konaté peut compter sur le soutien des populations du terroir de ses ancêtres. Dès l’annonce de sa candidature, elles sont mobilisées pour lui assurer la victoire au soir du 29 mars, date du premier tour de l’élection des...