Si le président du parti était en tournée le week-end dernier, les femmes de l’Adéma étaient en fête avec la candidate Assiatou Traoré dite Pitchou, fille du président d’honneur Dioncounda Traoré. Occasion de s’afficher solennellement avec Badji Ouologuem qui fut une adversaire lors du choix de la candidature pour les législatives avortées.

 

Figure influente du parti dans la Commune IV, Pitchou, comme on l’appelle communément, partage la même section que Badji Ouologuem. Les dernières législatives reportées avaient fait beaucoup de remous dans le parti. On voyait le jeune Oumar Bassy Sanogo quitter le parti suite à des divergences de vue avec le secrétaire général Adama Tiémoko Sangaré non mois ministre du Plan. Si la conférence de section a, au final élu Pitchou, reste que beaucoup ont eu du mal à digérer sa désignation. Ce qui explique que Badji Ouologuem était à couteaux tirés avec Pitchou. Et pour cause, la première citée fut désignée candidate de la sous-section de Lafiabougou et ne se voyait pas rater l’occasion de finir porte-étendard.
Maintenant que la course au Parlement a été reportée et que beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de Bamako, tout est rentré dans l’ordre. Des rumeurs confirmaient un rapprochement entre les deux dames depuis peu. Avec cette sortie populaire dans la soirée du samedi 16 mars 2019 des femmes du côté de Djicoroni-Para, tout est donc devenu très clair. Au nom des festivités de la fête du 8-Mars, Pitchou Traoré était accompagnée de la puissante Badji Ouologuem.
Il faut noter que la candidate de l’Adéma fut la marraine de cette cérémonie dédiée à la fête internationale de femme. Un duo qui risque de faire mal durant les campagnes législatives en Commune IV vu la complicité que les deux leaders de la section ont affichée. Il nous est aussi revenu d’apprendre que dans leur circonscription commune, Badji et Pitchou ont encore effectué une rencontre le lendemain. C’était à l’occasion de la rentrée politique de la section 4 où le Ségal Adama Tiémoko Diarra était sous les projecteurs.
Mieux, il y avait la présence d’une importante délégation du comité exécutif conduite Assarid Ag Imbarcawane. Une tribune où la famille Adéma a affiché son unité de façon définitive et prête à aller de l’avant pour soutenir les réformes en vue du président IBK.
Notons que la candidate de l’Adéma en Commune IV a été encensée par ses sœurs qui comptent beaucoup sur elle. Le défi des prochaines élections législatives est désormais lancé et le parti de l’Abeille compte sur les femmes et jeunes pour contre carrer ses adversaires.
La campagne risque d’être très intéressante du côté de la circonscription où réside le locataire de Koulouba dont le parti est censé partir en alliance avec Pitchou.

Idrissa Keïta

Le Point du Mali

MaliwebPolitique
Si le président du parti était en tournée le week-end dernier, les femmes de l’Adéma étaient en fête avec la candidate Assiatou Traoré dite Pitchou, fille du président d’honneur Dioncounda Traoré. Occasion de s’afficher solennellement avec Badji Ouologuem qui fut une adversaire lors du choix de la candidature pour...