Lorsque sonne l’appel du pays, il faut savoir répondre vite car la patrie ne peut-être monnayée contre quoi que ce soit. Patriote convaincu, Hadi Niangado l’est. C’est pourquoi, après avoir séjourné dans plusieurs pays dont le Zaïre actuel Congo démocratique, l’Angola, le Zimbabwe et bien d’autres encore, l’homme rentre au bercail pour se mettre au service de son pays. Ce séjour à l’extérieur lui a été très bénéfique parce qu’il a acquis une grande expérience à la faveur des nombreuses relations qu’il a su tisser.

IL est à noter que depuis son enfance, le berger qu’il a été pendant plus de dix ans a forgé en lui le courage et la patience. De l’école coranique à la medersa, il a compris que la religion, titre de spiritualité est nécessaire pour l’équilibre social. Grâce  à ses avantages doublés de sa grande croyance en Dieu, son implication sociale, son savoir-faire, il réussira dans toutes ses entreprises. Il a su se faire une place de choix dans le commerce du riz et d’autres produits alimentaires. Cela lui réussissant, il s’élance dans le pétrole en 1984 et il est considéré comme l’un des premiers pionniers maliens dans ce domaine jusqu’en 1993. Opérateur économique de premier plan dans le milieu immobilier, il s’engage dans la politique pour mieux avoir son mot à dire sur les orientations de son pays. Ainsi donc, c’est en 1990 qu’il est militant de l’association CNID Faso yiriwa ton de Me Tall. Normal parce que très souvent les liens familiaux sont des facteurs d’adhésion à une tendance politique. Que retiendra-t-on de son parcours politique? En 2002, il occupe un rang honorable aux élections législatives en commune II du district de Bamako. Discret et engagé, il est le directeur de campagne du CNID Faso Yiriwa ton lors des élections municipales dans la même commune II du district de Bamako. Toujours aux cotés des populations  et partageant  leurs joies et  leurs peines, c’est à juste titre que devenu très populaire,  il est élu en 2007 député dans la circonscription électorale de la commune II du District de Bamako. A cette même  période il est membre de la commission des finances et 8ème vice-président de l’Assemblée Nationale du Mali.  En 2009, le voilà élu conseiller communal dans la circonscription électorale du District de Bamako. En 2013, après une analyse minutieuse de la situation politique du Mali, il démissionne du CNID Faso Yiriwa Ton pour adhérer à la CODEM. Cette même année, sans surprise, il est réélu député dans la même circonscription électorale de la commune II. Outre qu’il est réélu député, il va occuper plusieurs postes stratégiques au sein du parti  de la quenouille : 3ème vice-président du bureau politique national et secrétaire général de la section de la commune II du district de Bamako. Avec une vision toujours renouvelée et avec l’ambition de faire toujours plus, le 27 mars 2018 l’honorable Hadi Niangado est le président fondateur du Mouvement Pour le Mali  « MPM » dont le devise est « l’avenir du Mali, c’est ici et maintenant avec pour slogan Mali koyéyèrèkoyé ».

De nos jours, grâce à son engagement politique, grâce à sa générosité, grâce à sa grande disponibilité à être à l’écoute des uns et des autres, ce natif de Bamako qu’est Hadi Niangado a su convaincre de nombreux militants par la pertinence de l’exactitude de ses idéaux.

Engagé pour le bien-être des populations, convaincu que seul le travail libère, il est à la fois partisan et initiateur de plusieurs projets.  Toujours à  la faveur de la grande expérience et du savoir-faire  qu’il a su bâtir à travers ses voyages à l’étranger, il a compris que seule la solidarité entre les Etats peut sauver l’humanité de la pauvreté et de la misère. D’ailleurs, l’un des objectifs prioritaires qu’il vise, c’est l’emploi des jeunes car pour lui, une jeunesse désœuvrée est le signe d’un pays qui se meurt. De nos jours Monsieur Hadi Niangado est un homme politique qui fait l’unanimité dans l’espace politique malien. Il occupe le poste de 2ème vice-président de l’Assemblée Nationale. Il est bon de savoir aussi qu’il est le PDG de la société Banga Immobilière. Honorable Hadi Niangado est Chevalier de l’0rdre National du Mali.

Pour parler de l’envergure du MPM, Mouvement Pour le Mali sur l’échiquier politique national, il est   intéressant de noter que le  cercle de Ségou occupe une place de premier choix dans l’implantation du parti. Nombreux sont les militants de certains partis politiques qui ont adhéré au MPM parce que convaincus que ce parti est celui de l’avenir. D’autres formations politiques encore cherchent à s’allier avec la MPM dans la circonscription électorale du cercle de Ségou  pour les batailles futures. La rentrée politique du MPM à Ségou le 28 décembre 2019  a donné la preuve de la grande force de mobilisation des militants venus de toutes les communes. Cette rentrée politique a été l’occasion pour présenter et valider le bureau de la section de Ségou  mis en place et présidé par Monsieur Mamadou Diarra agent de l’EDM Ségou, Le secrétaire est Monsieur Bakary Diarra maire de Sakoiba.

Le MPM est implanté dans les 30 communes du cercle de Ségou. A ce jour le parti malgré sa jeunesse a 107 conseillers municipaux et 2 maires qui sont  Bakary L Diarra de Sakoiba et Cheick Oumar Coulibaly de Saminè, 6 adjoints au maire : Bamoussa Touré de la commune urbaine de Ségou, Sékou Kané de Konodimini,  AdamaBouaré de Farako, Adama Dembélé de Katièna, Rokia Diarra de N’Gara, Setou Diarra de Sibila. A cela il faudra ajouter l’existence de 28 sous-sections.

Abdoulaye Yérélé

Source: Ségou Tuyè

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Lorsque sonne l’appel du pays, il faut savoir répondre vite car la patrie ne peut-être monnayée contre quoi que ce soit. Patriote convaincu, Hadi Niangado l’est. C’est pourquoi, après avoir séjourné dans plusieurs pays dont le Zaïre actuel Congo démocratique, l’Angola, le Zimbabwe et bien d’autres encore, l’homme rentre...