Le ministère de l’Intégration africaine, en collaboration avec la Délégation générale à l’intégration africaine et la Fédération des communautés africaines au Mali (FCAM), a initié une semaine dédiée à l’intégration africaine. Le ton de la semaine a été donné, le samedi 25 mai, par la montée des couleurs africaine à la Tour de l’Afrique.

C’était sous la présidence du Premier ministre Boubou CISSE ; de plusieurs membres du Gouvernement ;des représentants de l’Union africaine et de la CEDEAO ; des ambassadeurs accrédités au Mali ; et surtout les différentes communautés africaines présentent au Mali.

Le thème de cette année dédié aux déplacés et aux rapatriés est intitulé: ‘’réfugiés, rapatriés et personnes déplacées internes : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique’’.

La commémoration du 25 mai a été marquée, à la Tour de l’Afrique, par l’exécution des hymnes nationaux des États d’Afrique et la montée des couleurs africaines.

Pour le Premier ministre Boubou CISSE, il s’agit de célébrer l’Afrique et surtout rendre hommage aux pères fondateurs de l’Afrique. C’est-à-dire, dit-il, ceux qui se sont battus pour que ce jour soit.

«Parmi ces pères fondateurs, il y a le Président Modibo KEITA. Nous sommes là pour rendre hommage à leur lutte qui a permis à l’Afrique de s’émanciper et de prendre son indépendance », a déclaré le Chef du Gouvernement.

Le Dr Boubou CISSE a profité de l’occasion pour faire un appel à l’ensemble des peuples africains pour que nous puissions continuer à nous unir, à travailler et à faire en sorte que l’Afrique continue son développement dans la vision que les chefs d’État ont inscrite dans l’agenda 2063 de l’Union africaine, à savoir une Afrique prospère, unie et partageant les valeurs communes et un destin commun.

Il a jugé le thème de cette année extrêmement important en ce sens qu’il fait partie des questions d’intégration africaine. ‘’C’est un thème qui a trait aux questions de paix et de sécurité. La paix et la sécurité sont un objectif fondamental de l’agenda 2063 parce que les chefs d’État sont conscients que sans paix et sans sécurité, il ne peut y avoir de développement. Et sans développement il est difficile d’améliorer les conditions de vie des populations’’, est convaincu le Chef du Gouvernement qui a rassuré que tout sera mis en œuvre pour assurer cette paix, cette stabilité, afin que les populations qui se déplacent pour les questions liées à l’insécurité ne se déplacent plus.

Toujours dans le cadre de la semaine de l’intégration africaine, la Délégation générale à l’intégration et la Fédération des communautés africaines au Mali (FCAM) ont organisé, hier dimanche, un atelier de formation en décoration événementielle et un concours de tresse et coiffure. Ces cérémonies ont eu comme cadre le Musée de la Femme, ‘’Muso Kunda’’, sis à Korofina, sous la présidence du Délégué général à l’intégration, Mohamed Ag Ahmedou, représentant le ministre de l’Intégration africaine.

Le vice-président de la FCAM, SORO Adama, a affirmé que ces ateliers rentrent dans le cadre de l’autonomisation de la femme. Il a saisi l’occasion pour demander aux dirigeants des pays africains de faire une priorité l’orientation des filles dans le domaine de l’apprentissage des métiers.

Le représentant du ministre de l’Intégration africaine a, quant à lui, insisté sur l’attachement du Mali à l’unité africaine, avec des exemples concrets. Il a précisé que cette année, il a été décidé de mettre le focus sur la femme africaine. Selon Mohamed Ag Ahmedou, il est temps de rendre un vibrant hommage à la femme africaine et lui rendre toute la place qu’elle mérite.

En plus du concours de tresse et de coiffure, deux jours de formation en décoration événementielle ont été initiés à l’intention de 100 femmes,soit 5 femmes par communauté. Selon le secrétaire général de la FCAM, Patrice MVUAMA, l’objectif de cette formation est d’initier les femmes à des activités génératrices de revenus qui peuvent leur servir dans la vie.

PAR MODIBO KONE

Source: info-matin

MaliwebPolitiquecedeao,modibo keita
Le ministère de l’Intégration africaine, en collaboration avec la Délégation générale à l’intégration africaine et la Fédération des communautés africaines au Mali (FCAM), a initié une semaine dédiée à l’intégration africaine. Le ton de la semaine a été donné, le samedi 25 mai, par la montée des couleurs africaine...